forum lgdc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Clan du Crépuscule: Prioritaire // Clan de l'Aurore: Prioritaire // Clan de l'Aube: Ouvert

Partagez | 
 

 Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile-Masquée

avatar

Âge : 24 lunes
État de santé : En pleine forme

Prénom : Flo
Surnom du joueur : Gally

Feuille du félin
Expérience :
20/150  (20/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-   2014-09-03, 21:15

La forêt s'étendait face à lui, à perte de vue. Etoile Masquée avait posé un lourd regard sur les arbres verdoyants bien loin face à lui. Il semblait rêveur, perdue dans ses pensées, la tête totalement ailleurs. L'émeraude de son regard se reflétait telles des feuilles des hautes tour de nature qui formaient une petite partie du territoire. Le territoire du clan du vent étant en majorité composé de la vaste prairie qui s'étendait, dans son dos. A vrai dire, il se trahit à ne pas être spécifiquement attiré par la forêt.

L’ambiance qu'elle pouvait offrir n'était pas des plus accueillante. C'était si sombre. Mais le matou ne montra aucune peur. Bien au contraire. Il fin sourire se dessina sur ses babines. Lorsqu'il observait cette forêt, la seule chose qui pouvait naître en son coeur, était peut-être de l'angoisse. Car après tout, son clan n'avait pas spécifiquement l'habitude de traîner entre ces arbres. La liberté de la grande plaine était bien plus jouissive que l'emprisonnement entre ces dents de la terre, qu'elle cherchait à pousser toujours plus haut. Les Bipèdes détruisait parfois de ces dents de bois. On en entendait le bruit, au loin.

Et voilà qu'il se mettait à penser à tout, et à rien, comme à son habitude. Le rôle de Chef de Clan ne lui collait pas encore totalement à la peau. Il se surprenait à penser comme un simple guerrier, parfois, quand il était seul. Pourquoi la vie ne pouvait-elle pas être si simple ? Et dans ces moments là, un simple regard sur le camp suffisait à lui remettre les idées en place. Pourquoi ? Simplement, car il était là, que l'ancien chef avait eu assez confiance en lui, afin de lui offrir le grade de Lieutenant. Avec ce qui s'en suivait. Il n'avait pas simplement eu la grande chance de pouvoir seconder le chef à l'époque, mais d'être en pouvoir de le succéder, lorsqu'il perdrait sa neuvième vie.

Il fut heureux, de repenser à ce passé là. Plein de courage. Puis, d'autres pensées virent s'imposer à son esprits. La pensées de certaines des femelles du Clan. Depuis quelques temps, il s'était dit qu'elles avaient dû se passer le mot, afin de le taquiner. Il savait, Ô combien les femmes pouvaient être joueuse quand elles s'y mettaient. Mais la chose lui fit tiquer l'oreille. Elles devenaient, pour certaines, beaucoup plus entreprenante, au point de vouloir le bloquer avec elles, et elles seule. Des têtes à têtes imposées. Comme c'était amusant, se dit Etoile Masquée. Lui qui n'avait réellement jamais prit le temps de pouvoir se pencher sur le fait de se mettre en couple. Voilà que de nombreuses chattes lui courraient après. L'image de la douce Eclat pur, vint se greffer à son esprit. Et il lâche un soupir amusé.

Elle, elle restait grâvé, plus que les autres. C'était, sans doute, un signe du Clan des Etoiles, pour lui montrer son futur ? Sa propre idée le fit rire. Secouant la tête, il se mit en marche vers la forêt, s'arretant entre les premiers arbres de l'endroit.

- Si tel est le cas, alors nous verrons bien.

Puis il se glissa dans la forêt. Laissant son odeur aux membres de son clan, si quelqu'un voulait le chercher, il saurait facilement par où aller.

_________________


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poil de hérisson

avatar

Âge : 14 lunes
Rang : Guerrier
Apprenti/Mentor : -
État de santé : En pleine forme

Autres comptes : Aucun
Prénom : -
Surnom du joueur : Hérissou

Feuille du félin
Expérience :
0/0  (0/0)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-   2014-09-04, 18:39


En ces longues journées de la belle saison, le soleil montait haut dans le ciel et réchauffait de ses doux rayons la combe camouflée de broussailles abritant le camp du Vent. Poil de hérisson somnolait sur une pierre plate à l’abri des regards, profitant d’une sieste bien méritée. Il avait participé à la patrouille de l’aube déployée sur la frontière avec le clan de la Rivière, et il n’avait donc pas eu le temps d’achever sa nuit de sommeil. Le jeune chat s’étira longuement en baillant, dévoilant les crocs aiguisés qui luisaient au soleil. Finalement, il n’était plus d’humeur à paresser dans le camp et décida d’aller s’asseoir dans un coin de la clairière pour observer les activités de ses compagnons. Quelques guerriers discutaient devant leur tanière, tandis que deux apprentis s’entrainaient à combattre au centre du camp, sans sortir les griffes bien évidemment. Le lieutenant se tenait sur une pierre et donnait la composition de la patrouille de midi et de celle de chasse qui partirait plus tard dans l’après-midi. Poil de hérisson écouta les noms s’égrener tout en faisait la toilette de son poitrail. Apparemment, il ne figurait pas parmi les heureux élus et il avait donc du temps libre pour s’occuper comme bon lui semblait.

Soudain, son ventre lui signifia d’un petit bruit qu’il se trouvait être bien vide et qu’il avait besoin d’être rempli sous peu. Le guerrier entreprit alors d’aller se choisir une pièce de viande dans la réserve, qui était d’ailleurs plutôt bien garnie. Le gibier était revenu en masse dans la lande depuis la saison des feuilles vertes il y a plusieurs lunes déjà, et les patrouilles de chasse ramenaient assez de lapins pour nourrir très largement le clan tout entier. Poil de hérisson se choisit un petit lièvre, qu’il dévora à l’écart en quelques coups de dent bien placés. Puis, le ventre plein, il décida de partir pour une petite exploration du territoire où il comptait bien se dégourdir les coussinets et, pourquoi pas, ramener quelques proies attrapées en chemin. Le jeune chat trottina vers le tunnel d’Ajoncs et franchit la barrière végétale qui remontait peu à peu vers la lande exposée au vent et aux intempéries. A la vue du paysage désert et rocailleux, les pattes du guerrier le démangèrent. Il s’élança alors, le museau au vent, son pelage brun et tigré se fondant parfaitement dans les quelques touffes d’herbe jaunies et la terre battue par les bourrasques incessantes. Poil de hérisson était définitivement amoureux de la lande et de l’immensité qu’elle offrait à parcourir. Il pouvait courir sous les étoiles ou les nuages, sans aucun obstacle entre lui et l’horizon. C'était la liberté.

Au détour d’une colline, un fumet de lapin vint interrompre le fil de ses pensées. Les oreilles et la truffe aux aguets, le jeune chat s’aplatit au sol et avança, une patte après l’autre, vers l’odeur alléchante. Il percevait maintenant les petits bruits que faisait l’animal en grignotant et continua sa lente progression. Finalement, derrière un arbuste rabougri, apparut enfin le lapin en pleine dégustation. Poil de hérisson s’arrêta net et se ramassa sur lui-même tandis que les moustaches du félin frémissaient d’excitation. Vif comme l’éclair, le jeune chat bondit vers sa proie qui, comme prévu détala pour sauver sa vie. Mais il était déjà trop tard pour lui, car avec son corps svelte et taillé pour la course, le chat du Vent eut tôt fait de rattraper le lapin galopant, et l’acheva d’un coup à la nuque. Sa prise dans la gueule, le guerrier gratta le sol sous un buisson pour l’y enterrer et pouvoir la ramener plus tard au camp.

Une fois le lapin à l’abri d’éventuels prédateurs, Poil de hérisson continua de vagabonder dans la lande mais cette fois-ci en direction de la frontière avec le clan du Tonnerre. Au bout d’un moment, une fragrance ténue mais familière fit son apparition sur le chemin du guerrier. C’était celle d’un autre membre de son clan, mais chose étrange, c’était celle de son chef et elle n’était accompagnée d’aucune autre. Leur meneur avait-il lui aussi des envies de solitude ? Toutefois, la trace semblait se diriger vers la frontière et la nature méfiante du félin l’amenait à songer à une embuscade de leurs voisins ou à une nouvelle altercation, pouvant dégénérer à tout instant. Les tensions étaient plus vives que jamais entres les quatre clans autours du lac. Hors, seul face à une patrouille, même leur chef n’en sortirait pas vainqueur. Poil de hérisson était tiraillé entre sa méfiance qui le poussait à vouloir s’assurer que son chef n’avait pas de problèmes, et le fait que son chef souhaitait peut être rester seul et n’apprécierait pas de le voir débarquer. De plus, pénétrer sous le couvert des arbres ne l’enchantait guère. Le guerrier se tenait face aux grands troncs, piétinant et griffant le sol de mousse, signe de son indécision et de son dilemme intérieur. Puis, après un petit moment d’hésitation, il s’élança sous le couvert oppressant du feuillage, refoulant son malaise et ses craintes à propos d’une possible colère du meneur dérangé.

« Étoile masquée ? » miaula-t-il en ralentissant quelques instants.


L’odeur devenait de plus en plus présente tandis que la petite bande de forêt appartenant au clan du Vent se refermait peu à peu derrière Poil de hérisson. Courant aussi vite qu’il le pouvait dans ce terrain peu familier à ses coussinets et emplis d’obstacles en tout genre tels que des arbres, droits ou couchés, ou des buissons de ronces, le félin remontait la piste toute fraîche sans prendre le temps de regarder autour de lui. Ses peurs se faisaient plus présentes à mesure que la frontière s’approchait, et le guerrier accéléra encore l’allure. Son champ de vision était empli de vert, couleur peu habituelle aux yeux de jeune chat, et malheureusement pour ce dernier, il n’aperçut que trop tard une tâche noire et blanche dans cet amas feuillu, son chef, qu’il percuta de plein fouet dans un bruit sourd. Des feuilles volèrent, de même que les deux félins.

Une fois remis du choc, Poil de hérisson entreprit de se relever et de comprendre ce qu’il venait de se passer. Son chef était étendu à quelques longueurs de queues de lui, à priori aussi déboussolé que le guerrier. D’un bond, le jeune chat s’approcha et tenta de justifier son arrivée mouvementée d'un miaulement presque affolé.

« Étoile masquée ! Je suis vraiment désolé ! J’ai senti ton odeur qui allait vers la frontière et j’ai pensé que tu aurais peut-être des ennuis, seul dans cette forêt. Alors je suis venu, pour vérifier, mais je ne voulais pas te déranger. Et surtout pas ainsi. Je suis vraiment désolé, je ne t’avais pas vu au milieu de toutes ces feuilles, elles sont partout et elles bouchent la vue c’est vraiment horrible… Pardon, je m’emporte… »


Poil de hérisson était essoufflé, en témoignaient ses flancs qui se soulevaient plus rapidement que d’habitude. Le jeune chat regardait son chef, les oreilles et la queue basses, son regard exprimant tout le remord qu’il ressentait à avoir ainsi percuté et dérangé son meneur. Il attendait avec appréhension sa punition.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile-Masquée

avatar

Âge : 24 lunes
État de santé : En pleine forme

Prénom : Flo
Surnom du joueur : Gally

Feuille du félin
Expérience :
20/150  (20/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-   2014-09-06, 13:17

Etoile masquée s'était retrouvé sur le dos, ses quatre pattes et sa queue offraient un glorieux bonjour au ciel voilé par les feuilles verdoyante de la végétation ambiante, bien haut face à lui. Il cligna des yeux, totalement sonné par le coup si brutal qu'il venait de se prendre. Il ne s'attendait pas à se faire attaquer de la sorte sur son territoire, ainsi, fut-il surprit, lorsqu'il entendit quelques miaulements désolé proche de lui. Ainsi, la chose qui venait de le percuter et de l'envoyer valdinguer à quelques mètres plus loin, comme une souche d'arbre, étaient un matou de son clan, aux odeurs qu'il pouvait à présent sentir. Etoile masquée l'écouta, alors qu'il prenait le temps de se relever. La tête lui tournait péniblement, mais c'était le prix à payer.

Poils de Hérisson venait d'offrir à son chef, tout ce qu'il avait sur le cœur, au sujet de l’événement plus ou moins tragique qui venait d'arriver. Aux yeux du Chef du clan du Vent, le félin aggravait beaucoup trop la chose, il n'y avait eu aucune casse. A quoi bon s'en vouloir à ce point ? Il avait bien agit, dans le fond. La situation offrit un doux sourire au Mâle, qui vint déposer une patte amicale sur la tête de Poils de Hérisson.

Le Matou s'était perdu dans ses rêveries, il en avait presque oublié, qu'il approchait des frontières de son territoire, plutôt dangereusement même. C'était une bonne chose, que Poils de Hérisson ait trouvé sa piste, dans la végétation, et réussit à ... comment dire, l'intercepter ? Il murmura quelques mots délicat, afin d'essayer d'apaiser le pauvre félin face à lui, qui semblait en totale panique.

- Allons, calme toi. Ce n'est rien. C'est même plutôt une bonne chose, que tu sois arrivé. Même dans cette situation. J'étais à un tel point perdu dans mes pensées, que j'en ai réussit à oublier les frontières juste en face de moi. Si tu n'étais pas arrivé, je me serai glissé sur les terres ennemis sans y faire attention, et qui sait ce qui aurait bien pu se passer ? Mh ? Je ne pense pas qu'ils auraient prit le luxe de s'en prendre à moi, mais quand même, le risque était présent. Merci.

Il se mit à rire. La situation était plutôt amusante, à ses yeux, le chef qui perdait totalement la tête. Les choses qui pouvaient se bousculer en son esprit à l'heure actuelle étaient tellement nombreuses, qu'on aurait dit qu'une légion de Monstres du Chemin du Tonnerre pouvaient passer dans sa tête, à une bonne dizaine à la fois, et en même temps ! Ses yeux posés sur Poils de Hérisson, il pencha la tête doucement, sa patte toujours présente sur la tête de son ami, il la retira délicatement, entreprenant de sa la laper. Il surprit une pensée, naissante dans son esprit. Les félins de son clan étaient fantastiques. A l'écoute, et rapide. Les temps sont dur, la guerre de survie et de territoire ne s'arrêtait jamais.

En tout cas, Etoile Masquée se sentait plutôt mal à l'aise, pour Poils de Hérisson, et il se devait de faire quelque chose afin d'apaiser le pauvre Matou.

- Veux-tu participer à une petite chasse, à mes côtés, en rejoignant le camp, mh ? Ce sera une bonne occupation pour nous vider la tête à tout les deux.

_________________


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poil de hérisson

avatar

Âge : 14 lunes
Rang : Guerrier
Apprenti/Mentor : -
État de santé : En pleine forme

Autres comptes : Aucun
Prénom : -
Surnom du joueur : Hérissou

Feuille du félin
Expérience :
0/0  (0/0)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-   2014-09-08, 20:50


Des milliers de pensées traversaient l’esprit de Poil de hérisson en cet instant. Son chef était-il blessé ? Allait-il être en colère ? Ou encore fou de rage ? L’avait-il dérangé dans un moment de méditation ? Ou bien en plein rendez-vous secret  avec un autre chat ? Pouvait-il se faire exclure du clan à cause d’un tel accident ? Le jeune chat ferma les yeux quelques instants tandis que son meneur se relevait péniblement sur ses pattes encore hésitantes. Son imagination s’était bien trop emballée. Etoile Masquée était un chat calme et avec des idéaux justes. Poil de hérisson risquait, dans le pire des cas, un sermon bien mérité de la part du meneur noir et blanc. Le guerrier s’assit sur la terre couverte de feuille, et enroula sa queue autour de ses pattes dans un geste gracieux. Il devait se détendre, et tenter de focaliser son attention sur l’autre félin présent plutôt que sur son esprit prolifique.

Bien loin de tous les scénarii inventés par Poil de hérisson, le meneur du clan du Vent ne lui reprocha absolument pas leur rencontre musclée. Ce dernier avait incliné doucement la tête sur le côté et, reprenant sa stabilité, il avait posé sa patte sur la tête du jeune chat et entrepris de le rassurer d’un ton bienveillant, sur le bien fondée de son entrée en scène. Le guerrier cru quelques instants être redevenu un chaton minuscule écoutant les plus grands le rassurer après l’orage. Son chef lui confia même que, sans son intervention, il aurait sûrement franchi la frontière par inadvertance et, si lui pensait que leurs voisins n’auraient pas pris le risque de l’attaquer, le jeune chat n’en était pas aussi sûr. Etoile Masquée remercia même son guerrier, ce qui fit ronronner le matou quelque peu surpris. Décidément, il était fier d’appartenir au clan du Vent, et encore plus d’avoir un chef si avisé et amical qui les dirigeaient avec tant d’habileté.

Soudain, le meneur se mit à rire avec enthousiasme, son miaulement résonnant entre les troncs et les arbustes. Poil de hérisson regarda le félin noir et blanc, légèrement décontenancé. Puis, retrouvant son sérieux, le matou enleva délicatement sa patte de la tête de Poil de hérisson, et commença à se toiletter. Le meneur sembla réfléchir quelques instants à une question qui échappait au guerrier, et proposa ensuite à ce dernier une petite partie de chasse, pour se rendre utile sur le chemin de retour. Le jeune chat se releva, la queue bien haute et les yeux pétillants d’une joie nouvelle. C’était un honneur d’aller chasser seul avec son chef, et surtout après un tel événement. Poil de hérisson était tout à fait détendu maintenant, et toutes ses questions intérieures avaient disparues pour laisser place à une impatience grandissante de courir après les lièvres dans la lande, aux côtés du félin noir et blanc. Son chef savait décidément comment y faire pour remonter le moral des membres de son clan.

« Ce serait avec grand plaisir Etoile masquée ! Je te laisse mener notre petite patrouille ! »


Quelques oiseaux gazouillaient dans les branches, et le jeune chat se surpris à lever la tête en se léchant les babines, vers ces proies inaccessibles. Il avait hâte de sortir du couvert de ses arbres, où la lumière du soleil était camouflée par le feuillage et ou le vent perçait à peine à travers les nombreuses branches. Il avait toujours préféré courir dans les vastes espaces dénudés et offerts aux regards du clan des étoiles et aux folies de la mère nature, parfois sauvage ou parfois bienveillante. Dans cet endroit clos, Poil de hérisson ne voyait pas venir les ennemis ou même les obstacles. Sa récente expérience lui montrait bien que courir ventre à terre dans un tel environnement était une très mauvaise idée, et c’était la chose que le guerrier aimait le plus. C’était définitif, il était né pour être dans la lande, et non pas sous les arbres étouffants.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile-Masquée

avatar

Âge : 24 lunes
État de santé : En pleine forme

Prénom : Flo
Surnom du joueur : Gally

Feuille du félin
Expérience :
20/150  (20/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-   2014-09-10, 19:08

Il offrit alors un doux regard au Matou de son clan. Il était temps de quitter cette forêt tant étouffante. Ses idées d'évasion et de solitudes envolées. Il semblait plutôt heureux de pouvoir partir à nouveau se défouler, d'une autre manière cette fois. L'idée de la chasse venait et partait dans son esprit. Il eu d'un coup la fièvre de la course. Il sentait le fumet des lapins de la lande jusqu'ici. Et l'eau lui vint à la gueule.
Il se mit en marche, observant derrière lui afin de voir si son camarade le suivait. Il fut heureux, de voir enfin les arbres quitter son champ de vision, au profit de la longue plaine, battue par le vent. De-ci de-là, des petits buissons servaient de cachette, ou de seule végétation réelle. Le vent fouettait, comme à son habitude, la lande verdoyante face au duo de Chasseur.

- J'espère que tu es prêt, Poil de Hérisson, je dois avouer avoir envie de me défouler comme il faut.

Le Chef du Clan du vent leva son museau vers le ciel, reniflant les odeurs alentours. Tandis qu'il ouvrit faiblement la gueule afin de mieux percevoir les odeurs. Le fumet d'un lapin lui vint aux narines, il semblait non loin de là. Rapidement, Etoile Masquée prit une position de chasseur, celle qu'il avait apprit, il y a de ça de très nombreuses Lunes, afin de ne pas se faire remarquer par le lapin au loin. Il avait au moins le vent de face, un bon point pour lui. Son odeur resterait camouflée. Il repéra la fourrure de sa proie, non loin, proche d'un des buissons.

Et d'un coup, comme une flèche, le chat se jeta rapidement sur le Lapin. La pauvre bète n'eut le temps que de se retourner et d'esquisser quelques mouvements vers l'endroit où devait se trouver son trou. Que le chef du clan l'avait déjà bloqué d'une de ses lourdes pattes avant, venant achever l'animal. Il gratta le sol, et déposa là le corps, le recouvrant un peu, ils reviendraient le chercher plus tard.

- Bien ... Continuons !

_________________


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poil de hérisson

avatar

Âge : 14 lunes
Rang : Guerrier
Apprenti/Mentor : -
État de santé : En pleine forme

Autres comptes : Aucun
Prénom : -
Surnom du joueur : Hérissou

Feuille du félin
Expérience :
0/0  (0/0)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-   2014-09-11, 21:43


Étoile masquée sembla réfléchir quelques instants avant de se mettre doucement en route,  jetant de temps à autres des coups d’œil derrière son épaule pour apercevoir le guerrier tacheté qui le suivant dans les broussailles de la forêt. Après une courte marche dans la mousse, au milieu du gazouillis des rares oiseaux présents dans leur territoire, les deux félins retrouvèrent enfin le rassurant découvert de la lande offerte aux vents. Cela pouvait paraitre paradoxal, qu’un chat se sente plus en sécurité dans un paysage dénudé, sans aucun obstacle pour le protéger des intempéries  ou de quoi que ce soit d’autre, aucune cachette où s’abriter, seulement de la pierre et de la terre à perte de vue. Pourtant c’était la philosophie du clan du Vent, ne possédant que leur vitesse pour seule protection au danger. Mais n’allez pas croire que ces félins ne sont bons qu’à fuir. Ils volent avec le vent, se dissimulent dans les rochers, surprennent leurs ennemis dans la nuit et rattrapent aisément leur proies.

La voix du meneur fit sortir le jeune chat de ses rêveries. Le vent faisait s’agiter leurs moustaches et ébouriffait leurs denses pelages dans une douce caresse. Le chef semblait partager l’excitation de Poil de hérisson face à leurs terres, car il évoquait son envie de se défouler, de courir pour se détendre les muscles et faire disparaitre toute la tension accumulée cette dernière heure.

« Je suis prêt à courir ! Pour cela, il n’y a aucun problème. »


Étoile masquée leva la truffe vers le ciel pour mieux capter les alléchantes odeurs de gibier. Poil de hérisson fit de même et remarqua quelques nuages qui se promenaient dans le ciel bleu de l’été. Soudain, un fumet de lapin lui parvint, mais son chef avait déjà sentit la trace et s’était positionné ventre à terre, les muscles bandés, prêt à bondir. Le pauvre animal n’avait aucune chance, et le jeune chat s’en fut un peu plus loin pour contempler l’autre félin en pleine action. D’un bond, ce dernier avait fondu comme un aigle sur sa proie, rapide et efficace, et le pauvre animal avait à peine eu le temps d’esquisser un mouvement vers une cachette voisine. D’un coup de croc, le lièvre fut tué, et d’un coup de patte il fut enterré. Poil de hérisson trottina jusqu’à son meneur, le bout de sa queue s’agitant joyeusement.

« Belle  prise ! »


Puis, les deux chats partirent de nouveau à l’affut d’une proie à ramener au camp pour nourrir tout le monde, courant côte à côte. Après un petit moment, Poil de hérisson repéra un merle, bien éloigné de la forêt. Il picorait de-ci de-là près de la rive du lac, cherchant de quoi se sustenter. Le guerrier s’aplatit au sol et avança prudemment, la queue basse pour ne pas révéler sa position. Mais alors qu’il s’apprêtait à s’élancer sur l’animal, ce dernier s’envola dans un bruissement d’ailes sonore. Le jeune chat se redressa, surpris de la fuite de sa proie. Il n’avait pourtant fait aucun bruit, se trouvait face au vent. Quelque chose avait fait fuir l’animal, ou quelqu’un. Et ce n’était pas lui, ni son compagnon de chasse.

«  Crotte de souris ! » feula Poil de hérisson après le merle. « Qu’est ce qui a bien pu le faire fuir ? »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile-Masquée

avatar

Âge : 24 lunes
État de santé : En pleine forme

Prénom : Flo
Surnom du joueur : Gally

Feuille du félin
Expérience :
20/150  (20/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-   2014-09-16, 18:12

Il dressa ses oreilles sur sa tête, tandis qu'il levait le museau et entrouvrait la gueule afin de pouvoir au mieux possible repérer les odeurs tout autour de lui. La réaction de Poils de Hérisson était tout à fait logique, il était déçue de la fuite de sa proie. Logique étant donné que cette même proie n'aurait pas dû fuir de la sorte. Quelque chose l'avait délibérément fait fuir. Il plissa les yeux, le vent de face aurait dû lui apporter les relents de l'odeur de la chose qui avait fait fuir. Il sentait, par-ci par là, l'odeur ancienne de certains membres de son clan. Puis ... Impossible. Il lâcha un fin grognement. Une odeur lui arrivait au museau, il n'arrivait pas à savoir de quoi il pouvait bien s'agir. Il recula de quelques pas, la fourrure de son dos s'hérissait au fur et à mesure que l'incompréhension du chef grandissait. Il se mit à agiter la queue, preuve de sa colère. Quelqu'un ou quelque chose qu'il ne connaissait pas s'était aventuré sur ses terres. Malheur.

Il murmura à voix basse pour son compagnon.

- Tu sens cette odeur, Poils de Souris ? A ton avis, de quoi peut-il bien s'agir ?

Il agita ses moustaches, griffes sorties, prêt à bondir si l'odeur de la chose s'approchait d'eux sans crier garde. Le clan comptait sur lui, et il donnerait sa vie pour les protéger.

- En cas de soucis, Poils de Hérisson, je veux que tu rentres au camp immédiatement prévenir les autres. Si c'est une attaque, il faudra réagir sur le champ ! Je compte sur toi. Tu ne devras en aucun cas hésiter ou te retourner, chaque minute compte, dans ce genre de moment là.

Il se mit à agiter l'oreille droite, il agissait comme un mentor, se dit-il. Mais dans ce cas là, Poils de Hérisson n'était pas un disciple, et le danger face à eux, pouvait être bien réel.

_________________


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur d'Encre

avatar

Surnom : Encrier
Âge : 18 lunes
Rang : Lieutenant /Admin'
État de santé : En pleine forme.

Autres comptes : Coeur de Feu, Perle d'Orage.
Prénom : Ophélie
Surnom du joueur : Plumette / Feufeu
Âge : 21
Humeur : Je tire tout le temps la gueule !... Ou pas.

Feuille du félin
Expérience :
15/150  (15/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-   2014-11-10, 19:58

(Je déplace le rp pourra être récupéré)

_________________


Merci Soli' !!! <3
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au grès et à la barbde du vent, parfois, tous se baladent -Pv Poil de herisson-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» Guerre des Clans » Forum RPG  :: Corbeille :: RPG :: RPs Vent-
Sauter vers: