forum lgdc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Clan du Crépuscule: Prioritaire // Clan de l'Aurore: Prioritaire // Clan de l'Aube: Ouvert

Partagez | 
 

 Première rencontre [PV : Cœur d'Encre, Larmes de Crocodile]

Aller en bas 
AuteurMessage
Larmes de Crocodile

avatar

Surnom : Kroko
Âge : 336 soleils
Rang : Domestique
État de santé : Bien portante !

Prénom : Larmes de Crocodile
Surnom du joueur : Acidou
Âge : 21

Feuille du félin
Expérience :
20/150  (20/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Première rencontre [PV : Cœur d'Encre, Larmes de Crocodile]   2014-11-16, 18:26

J'apprenais petit à petit à connaître mon nouveau maître. Il avait le pelage blond, les yeux bleus, et une arrête de poisson collée sur le haut du crâne. J'imagine que s'il était plus présentable, peut-être pourrait-il être plus attirant. C'était vrai, jamais je ne l'avais vu trainer avec une femelle bipède. D'un côté, tant mieux pour moi, qui sait ce qu'il m'arriverait dans ces cas là ? Enfin, reste que c'était étrange d'admirer un bipède d'aussi près. On pourrait dire qu'il remplaçait ma mère d’antan.

J'observe les alentours, je venais de débarquer ici depuis peu et il fallait absolument que je me familiarise à ce nouvel endroit. Ainsi, je prenais mes marques, nommant différents endroits selon leurs particularités, prenant toujours garde à ne pas dépasser les marécages. Le monde extérieur m’effrayait encore un peu, la nuit des ombres gigantesques émanaient des arbres, cette ambiance était particulièrement tétanisante ! Heureusement, je ne m'aventurais jamais à plus de dix pas de mon maître quand la nuit arrivait.

Cependant, ce n'était pas encore le cas. L'astre du jour était rayonnant dans le ciel, il devait sûrement être l'une de ces heures où l'on devait manger. D'ailleurs, j'étais affamée ! Mon ventre l'exprimait bien en gargouillant, et c'est ainsi que je pris les devants pour aller chercher de quoi nous nourrir. S'il y avait bien une chose que j'avais bien compris, c'était que mon bipède ne mangeait guère de souris. Il n'était pas fan des écureuils non plus, non, ce qu'il préférait c'était les poissons, mais avant tout, les lapins !

De ce fait, je partais en exploration. J'étais au bord du marécage, dans une zone que j’appelais "les flots giboyeux". En effet, des buissons marquaient la limite de mon territoire et de là, des tonnes de petits animaux sortaient de leurs environnements pour venir s'infiltrer dans ma zone. J'étais toujours étonnée de voir que des souris arrivaient à nager jusqu'à moi, appâtée par un petit bout de nourriture qui était donné pas mon bipède.

C'était un vrai travail d'équipe, quand la souris parvenait à ses fins, moi je la capturais et je me rassasiais. En échange, je lui rapportais du gibier, et il me faisait une flatte puis on s'échangeait des caresses pour prouver notre affection. Maintenant je me trouvais près du "piège à poisson". C'était assez marrant d'observer que dans des jours de pluie, les petits poissons restaient là, emprisonnés dans un troue de terre, sans espoir de parvenir à s'enfuir. Même s'il n'avait toujours pas plue, j'étais curieuse de voir s'il y avait des restes à dévorer.

Une fois arrivée, il n'y avait rien. C'était, déçue que je m'avançait près du grand fleuve, espérant pécher une ou deux créatures marines. Devant moi s'étendait une immense Île. Il serait peut-être judicieux d'en faire notre territoire, car vivre sans arrêt dans ces zones humides pourrait nous couter la santé. Ainsi je l'admirais quelques instants, puis un gigantesque poisson pensait me passer sous le nez.

Comme un renard, je sautai sur lui, prenant sa gueule contre mes dents pour le tuer mais il était bien vivace. Énervée, je labourais son flanc de mes griffes pendant pas mal de temps jusqu'à ce qu'il décède. C'était un saumon. Heureuse de ma prise, je la trimballais avec gaité, jusqu'à ce qu'un bruit me la fasse tomber sur le sol boueux. Je sens un prédateurs. Ne voulant pas perdre mon précieux, je grogne :

- << Partez, tout de suite ! Ou... Ou vous finirez comme ce poisson ! >>

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur d'Encre

avatar

Surnom : Encrier
Âge : 18 lunes
Rang : Lieutenant /Admin'
État de santé : En pleine forme.

Autres comptes : Coeur de Feu, Perle d'Orage.
Prénom : Ophélie
Surnom du joueur : Plumette / Feufeu
Âge : 22
Humeur : Je tire tout le temps la gueule !... Ou pas.

Feuille du félin
Expérience :
15/150  (15/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Première rencontre [PV : Cœur d'Encre, Larmes de Crocodile]   2014-11-18, 17:29

Alors que le soleil se levait le jeune chat noir sortait de sa tanière. Leur chef se faisait discrète ces derniers temps il n'était donc pas "surveillé", du moins c'est ainsi que le Lieutenant voyait les choses. Tandis qu'il sortait du camp il percevait encore de loin le bruit des apprentis qui devaient sûrement s'entrainer à se battre. Qu'est ce qui le poussait à sortir de là ? A s'éloigner ainsi des siens ? Tout simplement cette solitaire qui lui avait volé son cœur, lui qui n'était pas sensé en avoir, lui qui n'était qu'un manipulateur narcissique. Edelweiss lui manquait affreusement, si il ne la voyait pas rapidement il allait devenir fou, pour elle il serait capable d'abandonner son clan. A vrai dire il était devenu Lieutenant car il avait toujours fait voir qu'il croyait au clan des étoiles, comme d'habitude cela n'avait été qu'une image qu'il voulait donner de lui, il se protégeait avec ce masque qu'il utilisait si souvent.

Il y avait du vent, en même temps c'était la saison des feuilles mortes, et pour que les feuilles mortes tombent et colorent le sol il en fallait justement, du vent. Il plaignait le clan de l'Aube, eux qui vivaient sans être protégés par les arbres, en aucun cas il ne les enviait véritablement. Quand au Clan du Crépuscule, c'était comme ci ils avaient disparu, plus personne n'avait eu de leur nouvelle. Peut-être avait-il fusionné avec le Clan de l'Aube ? Cette idée l'amusait plus que tout, vu que les fusions étaient généralement mal vu. Tout le monde avait peur des conséquences, et donc de la réaction d'un clan de chat soit disant crevé qui vivait dans les étoiles ! Plaquant ses oreilles, il venait de se rendre compte qu'il était arrivé à destination, là ou il l'avait rencontré pour la première fois. Mettant ses pattes dans l'eau boueuse des marécages il s'enfonçait dans le décors à la recherche de sa belle.

Il pensait l'avoir aperçu, son cœur en était devenu serré quand il s'était rendu compte que ce n'était pas elle, mais une chatte errante. Il était déçu, tellement qu'il voulait se venger sur elle, cette pauvre voyageuse qui n'avait sûrement rien demandée. Voulant jouer avec elle, il se contentait pour le moment de l'observer. Quel n'était pas son étonnement quand il la vit se battre avec un poisson. Elle n'était pas douée ça il en était sûr désormais. Mais il venait de faire une erreur, une erreur pourtant minime, celle de faire rouler une petite pierre qui venait d'attirer l'attention de la chatte. Elle semblait-être en rogne à l'idée que quelqu'un l'observait et qu'elle même à ce moment là, prenait la place de la proie qu'elle venait de tuer. Elle était vulnérable car elle ne semblait pas savoir comment trouver sa position, mais pour une fois il n'allait pas faire tarder les choses il était pressé.

- << Partez, tout de suite ! Ou... Ou vous finirez comme ce poisson ! >>

-Vraiment ? Faites attention j'en tremble de peur !, annonçait-il d'un air amusé avant de sortir des fougères et de se dévoiler.

La chatte qui était en face de lui était assez petite, son pelage était gris souris ce qui faisait ressortir ses yeux verts. Lui aussi n'était pas d'une très grande taille, mais pour une fois il semblait surpasser quelqu'un physiquement ce qui venait même à l'étonner. Attendant qu'elle lui réponde il se contentait de l'observer, de l'analyser, il ne voulait pas la faire fuir, étant curieux de nature il voulait en apprendre plus sur elle, savoir qui elle était, ce qu'elle faisait, enfin toute ces choses qui pouvaient paraître si banales aux yeux des autres. Mais pas lui, il avait besoin de cela pour combler son vide intérieur, le fait que lui ne se connaissait pas entièrement le poussait à agir ainsi car lui n'avait pas la chance de se souvenir de son passé. Sans passé qui était-on réellement ? Sûrement pas grand chose.

_________________


Merci Soli' !!! <3
Spoiler: