forum lgdc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Clan du Crépuscule: Prioritaire // Clan de l'Aurore: Prioritaire // Clan de l'Aube: Ouvert

Partagez | 
 

 Le Chat, un mammifère complexe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soli
♥ Soli ♥ Admine & meneuse qui a su s'imposer
avatar

Surnom : Soli
Âge : 35 lunes
Rang : Chef et Admine
Apprenti/Mentor : X
État de santé : En pleine forme

Autres comptes : .Petite Plume.
Prénom : May ♀
Surnom du joueur : Pumpkin
Âge : 18
Humeur : Alors heu... T'es mignon, mais tu restes loin de moi !

Feuille du félin
Expérience :
80/100  (80/100)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Le Chat, un mammifère complexe !   2014-05-11, 19:30

Le Chat


Vous vous demandez parfois si votre personnage est en accord avec sa nature de félin ? Et vous avez raison, car il arrive souvent que vous oubliez certain détail. Ce message est là pour vous aidez à éviter ces petites maladresses.

Tout d'abord, vous devez savoir que le chat est un mammifère de la famille des félidés. C'est un prédateur de petites proies comme les rongeurs, les oiseux et parfois les poissons.

Souplesse et Tonicité.
Son squelette est composé de 279 os légers contre 206 pour un humain. Ses muscles, au nombre de 500 environ, sont très tonique. On remarque une colonne vertébrale élastique.

Des griffes rétractiles.

Le chat e 5 doigts aux pattes avant et 4 aux pattes arrières. Lors du contact avec le sol, les coussinets  jouent le rôle d’amortisseurs. A l'inverse du chien, les griffes du chat sont rétractiles : en position normale, elles sont  dans leur étui ; lorsque l’animal veut s'en servir, il contracte certain muscles qui les font basculer vers l’extérieur. Le chat peut ainsi courir silencieusement.

Sprinter et Grimpeur.

Souplesse, tonicité, réactivité, cet athlète est un sprinter, mais il n'est pas taillé pour l'endurance : sa cage thoracique peu développée  ne lui permet pas de longs efforts gourmand en oxygène. Comme tout bon félin, il sait grimpé et rampé. Il est bon de savoir qu'un chat ne peut pas descendre la tête la première d'un arbre car l'orientation des griffes ne lui permet pat pas. Les plus audacieux tenteront l'aventure à reculons, les autres devront sauter...

Alpiniste et voltigeur.

Vous ne pouvez qu'enviez la grâce de funambule de notre petit compagnon, qui défie les lois de la pesanteur en toute élégance et sans filet. Le vide l'attire. On prétend que le chat retombe toujours sur ses pattes mais, lorsqu'il tombe de moins de 1,50 mètres, il n'a pas le temps de se retourner. Lorsqu'il tombe d'une hauteur de 7 étage, la chute n'est pas plus grave en raison de la résistance de l'air qui agit comme frein. Néanmoins, atterrissage sur les pattes ne veut pas dire chat indemne, hélas ! Et le chat parachutiste est un classiques des cabinets vétérinaires : fracture des membres ou du bassin sont moindre mal ; des lésions internes peuvent se révéler mortelles.

Maître chez soi.

La délimitation du territoire s’effectue grâce au marquage : par griffades du supports, mais surtout urinaire. Privilégié par les matous, il consiste en un puissant jet d'urine projeté horizontalement sur un support vertical ; Le chat marqueur se tient debout, queue dressée et frétillante, en émettant de petites vocalises.

Dialogues de chats.
Contrairement à l’homme, le chat ne parle pas, il communique. Mais en RP c’est légèrement impossible. Donc voilà quelques conseils au cas où vous voudrez communiquer :

-Un chat neutre aura les yeux en amande et les oreilles droites

-Un chat apeuré et sur la défensive aura les oreilles sur le côté et les yeux plissés avec les pupilles arrondies.

-Un chat agressif aura les oreilles couchées en arrière, les yeux plissés et crachera.

-Un chat satisfait aura les oreilles inclinées sur le côté et les yeux plissés

-Un chat curieux aura les oreilles droites, les pupilles arrondies et le cou relevé.

-Un chat heureux aura les yeux fermés, les oreilles droites et ronronnera.

Quand un chat miaule, c’est qu’il demande de l’attention, qu’il quémande ou qu’il appelle à l’aide. Quand il se bat, il grognera pour intimider son adversaire. Le ronronnement est l’équivalent du sourire, il manifeste la satisfaction et le contentement.
Quand deux chats d’une même famille font leurs toilettes ensemble, ils se laissent un trace odorante sur leur corps pour montrer qu’ils appartiennent au même groupe.

Une oreille fine.

Son ouïe est particulièrement sensible. Il possède vingt-sept muscles, ce qui lui permet de pivoter chaque oreille indépendamment pour localiser avec précision la source d’un bruit et sa distance
La surdité des chats blancs est liée au gène «W», qui est responsable de l’absence de pigment dans le poil, qui paraît blanc. La surdité ne s’exprime pas systématiquement chez tous les chats blanc (environ 60 à 80% tout de même): le chaton naît normal mais vers l’âge d’une semaine, son oreille interne, au lieu de continuer à se développer subit des altérations progressives. La dégénérescence est généralement complète à trois semaines.

Des yeux fascinants.
La vue est son sens primordial. Son champ de vision est plus étendu que celui des humains :  un champ de vision total de 287°, contre seulement 180° chez l’homme, ce qui reste cependant loin du record absolu du monde animal. L’intensité lumineuse influence la forme de la pupille: allongée en fente étroite en pleine lumière, elle se dilate en un cercle parfait à la pénombre. Contrairement à une idée répandue, il est incapable de voir dans le noir complet. Il est toutefois beaucoup plus performant que l’œil humain dans la pénombre. La nuit, l’aspect brillant des yeux est dû à une couche de cellules de la rétine, qui agit comme un miroir et renvoie la lumière perçue, ce qui la fait passer une seconde fois dans la rétine et multiplie son acuité visuelle dans l’obscurité.
En revanche, il semblerait que le chat ne perçoive pas la couleur rouge et que, d’une manière générale, il distingue très mal les détails. Sa vision est granuleuse sur les images fixes tandis qu’un objet en mouvement lui apparaît plus net (par exemple une proie en mouvement). Une particularité de l’œil du chat est qu’outre les paupières inférieure et supérieure, il est protégé par une troisième paupière. Celle-ci se ferme à partir du bord inférieur du coin interne de l’œil vers l’extérieur. Quand elle ne se referme pas complètement, c’est souvent le signe d’un problème de santé chez le chat. Les chats peuvent avoir les yeux de différentes couleurs: bleu, vert, jaune, marron…

Un Odorat efficace, un goût délicat.

L’odorat a une grande importance dans la vie sociale du félin pour délimiter son territoire. Par ailleurs, c’est son odorat développé qui lui permet de détecter la nourriture avariée et empoisonnée. Il possède deux cents millions de terminaux olfactifs, contre cinq millions pour l’homme. Ce sens est de 50 à 70 fois mieux développé que chez l’homme.
Le sens du goût est développé chez le chat, moins que chez l’homme cependant : chez le chat adulte, on compte 250 papilles. Contrairement au chien, le sens gustatif du chat est localisé à l’extrémité de la langue, ce qui lui permet de goûter sans avaler. Il est sensible à l’amer, à l’acide et au salé, mais non au sucré.

Des vibrisses pour le toucher.
Son sens du toucher est également bien développé. Ses vibrisses (longs poils présents sur les moustaches, sur les pattes, sous le menton, les sourcils) lui indiquent la proximité d’obstacles, même dans l’obscurité totale, en lui permettant de détecter les variations de pression de l’air. Celles-ci lui permettent aussi de mesurer la largeur d’un passage. Il ne faut surtout pas les couper car le chat serait déstabilisé. Les coussinets garnissant ses pattes sont très sensibles aux vibrations et sa peau est constellée de cellules tactiles extrêmement sensibles.

Un sixième sens.

L’organe de Jacobson est un véritable sixième sens. Comme le chien ou le cheval, le chat est capable de goûter les odeurs. Il retrousse ses babines pour permettre aux odeurs de remonter par deux petits conduits situés derrière les incisives jusqu’à deux sacs remplis de fluide dans les cavités nasales chargées de concentrer les odeurs.

Un pelage multicolore.

Les types de pelages sont nombreux, car très variables en fonction des races. Le pelage du chat est composé de poils longs et portant les marques de la robe (taches par exemple). En dessous se trouvent les poils plus courts, puis le duvet. Cette organisation permet une bonne isolation du corps. Il existe des poils longs, courts, frisés, et même crépus. Certaines races, comme le sphynx, sont presque dépourvues de poils: un très léger duvet recouvre le corps, ainsi que la queue.
La robe d’un chat est composée d’une ou plusieurs couleurs qui forment diverses combinaisons: certains individus présentent de larges taches, d’autres des rayures ou des mouchetures, d’autres encore un pelage uni. La robe peut aussi avoir une pigmentation plus foncée vers les extrémités du corps. L’alliance des différentes couleurs et des motifs donnent toutes les variations de fourrure possibles pour un chat. La couleur de la fourrure du chat peut prendre de nombreuses teintes (noir, blanc, bleu, roux…), plus ou moins diluées ou foncées. Les mâles pour des raisons génétiques ne peuvent avoir qu’une seule ou deux couleurs à la fois; seules les femelles peuvent en comporter trois: ce sont les robes écaille de tortue et calico.

Et dans le jeu.

Souvent dans le RPG, on se retrouve face à un arbre abattu, une rivière, un chat adverse, etc.… Comment réagir ? Premièrement, et base de tout, un chat a son propre caractère et cela définira s’il aime vivre en communauté ou pas. Généralement, ces félins sont orgueilleux, arrogants, rusés… Mais en RPG, on défie ces lois. En rapport avec le livre, il faut savoir que les altercations claniques méritent sanctions. Si vous tombez sur un chat adversaire, votre principale idée doit être de l’attaquer qu’il est sur votre territoire et pas de faire la causette.

Ensuite, suivant votre Clan, vous recevrez une certaine éducation :

-Le Clan du Tonnerre apprend généralement l’air de chasser sans bruit et privilégie la bravoure et la force. Ils sont forts pour briser les petites règles du Code du Guerrier.

-Le Clan de l’Ombre se dit mauvais et fier, il apprend donc à ses petits à se battre sur tous les terrains et ils sont très malins.

-Le Clan de la Rivière apprend à nager, mais surtout ils aiment avoir des chats intelligents, d’où le poisson pour la mémoire !

-Le Clan du Vent est plus basé sur la vitesse et la loyauté, ils sont également très robustes dans les milieux froids.

Bien sûr, si vous aimez les chats sanguinaires ou mauvais, faites un point sur une chose importante : leur croyance. Un chaton c’est crédule, hein ? Dès leur plus jeune âge, on leur enseigne ce qu’est le Clan des Étoiles. Les chats de la forêt ont peur d’eux, ce sont comme des Dieux. Posez des limites aux sanguinaires.

Enfin, attention aux saisons et aux actions temporelles.
Bon jeu !

_________________



Mes Cadowww !:
 
Patte d'Or:
 
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Chat, un mammifère complexe !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» Activer le chat
» Invitation au Chat
» Chat a gogo
» Le petit chat m'aimait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» Guerre des Clans » Forum RPG  :: HALTE LÀ ! :: Trame-
Sauter vers: