forum lgdc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Clan du Crépuscule: Prioritaire // Clan de l'Aurore: Prioritaire // Clan de l'Aube: Ouvert

Partagez | 
 

 Des pions sur un damier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des pions sur un damier.   2012-10-10, 18:39

Nous ne sommes que des pions dans leur espèce de jeu.


Le vent soufflant dans mon pelage gris perle. Le son léger de la brise s'engouffrant dans l'épais feuillage des grands arbres. Fermant les yeux pour mieux savourer ce moment si rare, si court, je ressentis tout le bonheur possible et imaginable pendant un millième de secondes, jusqu'à ce qu'un hurlement vienne m'interrompre. Rouvrant les yeux, j'aperçus Outre Tombe, le nouveau bourreau de la Meute de la Mort en train d'asséner un grand coup de patte à Mirage Obscur.

Le pincement au coeur fut tel que je me contorsionnais de douleur et de haine. Relevant la tête, les yeux scintillant de rage, je feulais si fort que les oiseaux qui chantaient a tue tête se turent. Je me mis à courir le plus rapidement possible, le vent me poussant dans le dos. Une fois à quelques mètres du matou noir, je bondis sur son dos et lui mordais le cou à lui en couper le souffle. Il s'écroula par terre, inconscient. Fermant les yeux de peur, je les rouvris dans ma tanière.


Le souffle court, le coeur battant la chamade, je tentais de me calmer, inspirant et expirant l'air frais de l'aube qui pointait à peine. Tout redevint réalité, après quelques minutes de calme. Pendant ne serait ce qu'une seconde, je m'étais imaginé dans l'antre des guerriers, couché contre mon compagnon, encore lieutenante, et libre de me promener sur notre territoire sans être espionner par je ne sais quel chat sanguinaire de la Meute de la Mort.

Mais la vérité est toujours plus douloureuse à accepter. Soyons réaliste, la réalité ne peut être que frappante. Nous mourrions littéralement de faim, c'est à peine si les reines avait assez de lait pour nourrir leurs chatons. Déjà que nos rangs étaient à moitié décimés, les guerriers traitres ne nous facilitaient pas la tache. Depuis que Etoile de Lynx est partie, tout est d'autant plus compliquer pour moi. La responsabilité d'un clan n'est pas facile et ce n'est qu'une fois chef que je m'en suis rendue compte.

Je réfléchissais, lentement, tout en me léchant le pelage. Mon regard était vide, sans expression ni émotion, regardant le sol sans le voir. Une fois que ma fourrure couleur gris perle fut lustrée, je me levais et sortais au dehors. La clairière était en pleine effervescence, les chats s'affairaient, les patrouillles partaient ou rentraient... J'aperçut Mirage Obscur disparaître dans les buissons, suivis de plusieurs guerriers : surement ceux de chasse. Dès que je vis Eclipse Eternelle, je l'interpellais, j'avais besoin de lui parler :

« Eclipse Eternelle, criais je en lui adressant un signe de tête. »
Revenir en haut Aller en bas
Eclipse Eternelle

avatar

Surnom : //
Âge : 18lunes
Rang : Guerriere
Apprenti/Mentor : Nuage Fauve
État de santé : En forme :p

Autres comptes : Lune Amoureuse&Coeur d'Etoile&Nuage Sauvage&Petite Brume
Prénom : Mirana
Surnom du joueur : Moumou(ne)
Âge : 18
Humeur : Haha devine.... xD

Feuille du félin
Expérience :
70/100  (70/100)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Des pions sur un damier.   2012-11-02, 16:00

En cette nuit de mauvaise saison, le silence régnait. Cela aurait put être agréable, dans d'autres circonstances, évidement. Ce silence, cette absence de bruit oppressait la guerrière. L'angoissait. Pendant deux heures on n'entendis rien d'audible. Pas même le son d'un oiseau. Pas même le bruit léger d'une souris qui venait a trouver un endroit calme pour passer sa nuit. On ne pouvait percevoir qu'un léger sifflement du vent contre la tonne d'arbres aux alentours, tel un fantôme cherchant sa voix. La lieutenante, seule, dans cette foret noire, était perdue. Jamais elle n'avait vécu de situation plus angoissante. Rien qui ne puisse rassurer la féline. Sa queue battait, nerveusement contre le vent, en une bataille sordide et dépourvue de but.

Ne manquait a cette angoisse que la peur d'une mort certaine. Celle d'une vie perdue, dans l'angoisse et l'attente. Toujours seule, au milieu de cette sombre foret, plus calme que d'ordinaire, mais d'habitude si réconfortante et familière, ne ressemblait plus en aucun point à la connaissance d’Éclipse Éternelle. Soudain, dans un petit bruit de frottement, un buisson qui bougeait. Le corps de la féline se figeait.


Serait-il possible qu'un guerrier de la meute de la mort l'épie?

Le cœur battant à tout rompre,les membres tranblants de peur, elle avançait, telle une masse noire, presque invisible. Seul ses yeux d'azur pouvaient se voir, rompant à coup sur l'équilibre tellement paisible d'apparence de la nuit. Rapidement, elle banda ses muscles, prête à se défendre en cas d'assaut d'un de ses ennemis. Mais ce ne fut pas un guerrier sanguinaire qui apparut a ses yeux.Mais simplement un petit lapin blanc, à l'air innocent. Sans réfléchir, d'un geste fluide, la chasseuse sauta sur sa proie, et d'un solide coup lui enleva la vie. Au moins elle aurait une proie à ramener au camp, si elle y parvenait.

Si seulement elle pouvait bouger! Au fur et à mesure que le temps passait, elle se rendis compte de la réalité. La foret n'était pas si sombre, nimber de la faible mais intense lumière que dégageait la lune. Alors Éclipse Éternelle ferma ses yeux. Se visualisant le camp en train de se réveiller, de reprendre de l'activité, sans elle... Non. Elle ne pouvait pas le concevoir. D'une rapidité hors norme elle arracha le lapin à cette terre hostile, pour l'emporter sur le camp. Rapidement elle traversa le territoire, qu'elle connaissait par cœur. Ses griffes rentraient dans le sol, luttant contre le vent soufflant sur les hauts plateaux, elle galopait. Vue d’extérieur, on aurait pu voir une guerrière de jadis foulant à nouveau sa terre natale. Sa petite forme se découpa dans la lune.

Quelques instants plus tard, elle fut de retour au camp, haletante, le cœur battant la chamade. Ses coussinets, écorchés par les racines et les pierres dont elle avait heurter la façade. Elle es dit qu'elle était trop fatiguée pour aller voir la guérisseuse aujourd'hui. Aussi décida-t-elle de lui rendre visite le lendemain. Elle décida d'aller un peu se reposer, après avoir poser sur le tas de gibier sa récolte. Après avoir adresser au clan des étoiles une faible prière emplie d'une grande fatigue, le suppliant de ne pas faire de cauchemars, elle se roula en boule sur sa mousse. Le noir emplit alors sa vue, puis l'entraina vers les méandres des rêves. Le matin venu, un bon moment plus tard, l'énergie la remplie de nouveau. Mais la peur de la veille ne l'avait pas quittée, et elle frémit de plus belle en entendant la voix de sa chef:

« Éclipse Éternelle, criait-elle, ce cris accompagné d'un léger signe de la tête. »


Aussitôt elle se précipita vers sa supérieure, tentant de cacher son angoisse montante..

« Oui, Lune Étoilée? »


La guerrière commençait à douter. Que la que la meneuse du clan pouvait bien avoir à lui dire? Surement rien de grave... De moins, Éclipse Éternelle l’espérait. Elle ne voulait pas qu'une guerre se mette encore à rugir, et à baigner les environs de flaques ensanglantées et gluante... En remuant la tête, elle es débarrassa de toutes ces pensées parasites malsaines, avant de se concentrer sur son interlocuteur.


[Nouveau Record ! Écrit en 1/2 heure! 8D xD-- Désolé du retard. :)]

_________________




Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des pions sur un damier.   2012-11-03, 13:11

Nous ne sommes que des pions dans leur espèce de jeu.


« Oui, Lune Etoilée ? »

La chatte accourut vers moi, haletante, comme si elle venait de courir pendant des heures. Je lui souris et la regardais dans les yeux. Une lueur d'angoisse perçait dans la peur qui s'y lisait. Je détournais le regard sur le reste de son corps et découvris un imperceptible tremblement. Je reportais mon attention sur elle, me raclais la gorge pour me l'éclaircir et lui dit d'une voix claire et la plus assurée possible.

« Ecoute, il faudrait organiser une patrouille. La Meute de la Mort est bien trop calme à mon gout. J'aimerais que tu ailles en patrouille sur leur territoire, pour les espionner, pour épier les guerriers ennemis, ils préparent forcément quelque chose. Et si ce n'est pas le cas, nous attaquerons nous-même. »

Sans attendre une quelconque réponse de sa part, je passais ma queue autour de ses épaules, comme une mère le ferait pour protéger son chaton, et l'emmenais dans ma tanière, à l'abri des regards trop curieux et des oreilles indiscrètes. Je m'assis confortablement sur mon lit de mousse, palpant la matière molle de mes coussinets, avant de replonger mon regard dans ses yeux de plus en plus apeurés. Je repris :

« Je dois t'avouer, j'ai peur pour nos petits. Cette nuit, j'ai fait un rêve, ou plutôt un cauchemar, où l'un de nos guerriers se faisait tuer sous mes yeux par le Bourreau de la Meute. Et lorsque je croisais son regard agonisant, une étoile y brilla, comme pour me dire que c'est le clan des Etoiles qui me prévenait. Mais et toi, qu'as-tu donc ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des pions sur un damier.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des pions sur un damier.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Projet Terminer]Le damier meurtrier plus qua attendre
» Quelques pions de cadavres
» Bande de motard ork
» Comment intégrer Mordheim a Battle
» Liens pour le Tournoi De Risk Avec Humains & Photos des Prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» Guerre des Clans » Forum RPG  :: Corbeille :: RPG :: RPs Vent-
Sauter vers: