forum lgdc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Clan du Crépuscule: Prioritaire // Clan de l'Aurore: Prioritaire // Clan de l'Aube: Ouvert

Partagez | 
 

 Manipulations. [PV Dernier souvenir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patte d'Argent

avatar

Surnom : Chou'
Âge : 16 lunes
Rang : Guerrier
État de santé : Pète le Feu !

Prénom : Juliette
Surnom du joueur : Miserli - NobuNobu
Âge : 20
Humeur : MORTELLE.

Feuille du félin
Expérience :
23/150  (23/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Manipulations. [PV Dernier souvenir]   2011-10-12, 00:18

    Mal.
    J'avais mal. Pas une douleur physique, non, juste une écharde dans le coeur.
    Je ne comprenais pas. J'avais tout pour être heureux. J'avais eu la chance de rencontrer, dans mon nouveau Clan, des tas de nouveaux chats qui m'avaient accepté – Plus ou moins facilement, à cause de leur caractère – au sein du clan. Je n'avais eu aucun mal à m'habituer à leur train de vie, celui-ci étant relativement similaire à celui de mon clan natal, celui du vent. La seule différence notable était le nombre d'arbre à feuilles caduques au mètre carré. Personnellement, j'avais rapidement pris le pli, au bout d'environ une semaine. L'amour que je portait à ma compagne était réciproque et notre relation fusionnelle. Cependant, depuis que je l'avais rencontré, plusieurs choses avaient changé : Tout d'abord, mon point de vue sur la relation entre les clans. Avant, petit chat insouciant, je n'avais que faire de la politique des Quatre Clans. Je me contentait de suivre les ordres et de ramener du gibier, ce qui en somme ne demandait pas vraiment de reflexion. Je vivais pour mon Clan, point. Lorsque il m'était venu à l'idée de changer de Clan, j'avais enfin prit conscience de la frontière – mentale – entre chaque Clans. La haine cordiale de l'autre. Cela me fesait maintenant frémir d'effroi. Bien que cela ne fut pas arrivé depuis ma naissance, je savais qu'au moindre problème entre deux clans, une guerre éclaterait. Je n'étais à l'abri de rien. Me battre contre mes amis et ma famille en cas de guerre contre le Vent. Une promesse que j'avais faite, en sachant ce qu'il en résulterait. Je n'avais maintenant plus à m'en faire. Je n'étais plus une menace pour le Vent. Oh non. Le Clan du Vent avait déjà assez de soucis comme ça. Ma meute de la Mort. Nous savions très peu de choses sur elle, mis à part que les chats à composant étaient tous des sanguinaires et qu'ils siegeaient désormais au Camp du Vent. Une fois de plus, mon coeur se serra. Comment avais-je pu les abbandonner à un moment aussi critique ? Bien sur, je ne me doutais en rien qu'un groupe de chat assoiffé de sang attaquerait mon Clan natal, mais j'avais quand même des remords. Entre autres, j'aurais du me douter que le Clan aurait des difficultés pendant la saison des Feuilles mortes et pourtant il ne mettais pas venu à l'idée de rester une saison de plus. Je m'en voulais terriblement. C'est pour cela que je m'était "évadé" en ce début d'après midi, vers le Clan du Vent. Il fallait que je sois sûr. Je ne resterait pas longtemps, juste histoire de m'assurer que la situation n'était pas aussi critique qu'elle semblait l'être.

    Je ne savait pas de quoi la meute de la mort était capable. Mais j'avais une petite idée. Car oui, un membre de cette curieuse association de m'était pas inconnu. Oh, loin d'être inconnu. Les poils de mon échine se herrissèrent. Mon sentiment d'effroi était plus fort que jamais. J'esperait de tout mon coeur de ne pas le rencontrer. Pourtant, ma fascination pour cet individu ne faiblissait pas. Il m'interressait autant que je le haïssait. Cet étrange animal était sauvage et mystérieux. Au fond, tout au fond de ma tête, je voulais en apprendre sur lui. Qui était-il ? Comment en était-il arrivé là ? Comment un être pouvait être si detestable et fascinant à la fois ? J'était tellement concentré par mes interrogation que lorsque l'odeur du chat concerné vint chatouiller mes narines, je ne réagissait pas. Il me fallut bien plusieurs secondes pour me demander comment je pouvait le sentir alors que je ne faisait que penser à lui. Lorsqu'enfin je me rendis compte de sa réelle présence, mon pelage doubla de volume, et ma queue se mit à fouetter rageusement l'air. Une ombre noire passa devant mes yeux.

    Dernier Souvenir.


[Je sais pas si c'est ce à quoi tu pensais lorsque tu a dit qu'ils entretiendraient des relations particulières, mais c'est comme ça que je le vois. Dis moi si ça te convient, sinon je changerais. 8D]

_________________


Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.
Extrait de Evangiles
.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manipulations. [PV Dernier souvenir]   2011-10-18, 17:25

    • HRP:
       

      Silence et désespoir. Pensée et appropriation. Pensée et Vivre. Vivre et Mourir.


      Le plateau des Territoires Sud du Clan du Vent était parsemé de grandes et hautes herbes folles qui tanguaient au grès des bourrasques de vent qui couvraient la vallée. En territoire ennemi, Dernier Souvenir aurait du, par mesure de soumission, se cachait derrière les buissons, se mettrent face au vent pour que nul ne décèle son odeur ! Mais qui a dit que le chat noir était soumit ?

      Le chat du Clan de la Mort marchait avec un lenteur et une délicatesse presque exaspérante. Évitant les herbes trop sèches pour souscrire le moindre bruit, guettant une proie qu'il ne faisait que guettait sans pourtant vraiment l'attendre. Il regardait autour de lui, l'air serein, comme - ci il était un habitué des lieux, le souverain des Terres ...

      Il ne voyait personne, mais s'amusait de la venue de quelqu'un. Qui était-ce ? Le destin le savait, et, comme par une magie tragique, l'avait glissé à l'oreille de Vétéran qui s'en était amusé. Amuser ... Il est dur pour une narratrice de caser ce mot insignifiant pour Dernier Souvenir dans un texte quelque qu'il soit. Car, connait-il vraiment l’amusement autre que le verbal et physique meurtri ? Enfin ...

      Le Zéphyr souffla d'un coup violent et orgueilleux, et une odeur, ou plutôt une image vint frapper les pensées du chat noir, enivrant ses pensées funestes. D'un coup rapide de queue, il tourna les talons, et se dirigea à grande allure vers l'odeur que le destin lui indiquait.

      Il passa devant Patte d'Argent, les yeux découverts d'émotions, jurant avec son visage sournois, d'habitude si rare ... Le pelage du chat tigré doubla de volume, et la queue de l'individu fouetta rageusement l'air. Comme pour se moquer de cette attitude colérique d'un chaton, le chat lécha sa patte et la passa délicatement derrière son oreille soyante.



Revenir en haut Aller en bas
Patte d'Argent

avatar

Surnom : Chou'
Âge : 16 lunes
Rang : Guerrier
État de santé : Pète le Feu !

Prénom : Juliette
Surnom du joueur : Miserli - NobuNobu
Âge : 20
Humeur : MORTELLE.

Feuille du félin
Expérience :
23/150  (23/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Manipulations. [PV Dernier souvenir]   2011-10-18, 18:01

    Dernier Souvenir vint se placer devant moi, nonchalant et prétentieux, et se passa la patte derrière l'oreille, plus pour me narguer que pour lisser son poil. Je me faisait violence pour me calmer. Il était hors de question qu'il gagne une fois de plus à ce jeu là. Néanmoins, il était plus fort que moi, ce qui me poussait à prendre une attitude plus polie que la précédente.

    De toute façon, il m'était impossible de le berner. Je ne serais jamai rien de plus que cet idiot au sang chaud. Ce chat était un prédateur. Inutile de Lutter. Ses pensées étaient trop hautes, trop lointaines. Je ne les atteindrait jamais. J'était condamné à le laisser se jouer de moi jusqu'a ce qu'il se lasse. Je le connaissait trop bien et trop peu pour savoir qu'il ne se lasserait jamais tant que je lui ferais face. Le mieux était de faire le dos rond. Je n'avais accès qu'a une toute petite partie de son monde, et il en serait ainsi pour toujours. Il était bien trop complexe et puissant pour moi. Je n'étais qu'un jouer sans valeur. Il allait m'utiliser jusqu'a me casser, puis il s'en trouverais un autre.

    Je priais pour que cela finisse vite. Je m'étais promis de toujours rester avec Goutte de Pluie depuis qu'elle m'avait annoncé qu'elle attendait des chatons.

    Je décidais de continuer à jouer l'idiot, sanchant tout de même qu'il n'était pas dupe :

    Que me veux-tu ?

[Thème Musical ♫♪♫ ]

_________________


Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.
Extrait de Evangiles
.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manipulations. [PV Dernier souvenir]   2011-10-22, 22:16

  • Quand Dernier Souvenir finit de faire sa toilette qui n’en était pas une, il prit son temps pour planter son regard charbon dans celui de son adversaire. Il réfléchissait, de manière intéressante, mais que le Vétéran ne pouvait pas saisir toute la totalité, n’étant pas médium, à sa plus grande consolation. Lire dans les pensées des autres étaient un jeu bien amusant … Les deviner sans effort eussent étaient comme manger la souris sans l’avoir capturer ni chasser avant. Sans aucun plaisir. Le regard vitreux du chat noir du malheur fixèrent ceux émotif de Patte d’Argent. Comme dans un livre ouvert, ses pensées étaient libres à un œil observateur. Le chat du Clan de la Mort n’essaya pas de cherchait plus d’information qu’il n’en savait déjà, jugeant le jeu trop avancé si il avait trop d’indice. Car oui, la vie était un jeu inlassable, dont les personnes qui en faisaient parties étaient les pions … Et comme dans un temps ancien, ces pièces du jeu avaient eux aussi leurs propres comédiens. Dernier Souvenir avait la mort en maître, et de nombreux sujets, et Patte d’Argent était celui qui attiré le plus son attention. Surtout par sa manière de le contredire, mais encore plus de lui faire face sans broncher, conscient du risque que cela serait si il le faisait. Le félin savait que, si il tentait de défendre son autorité, il ne renforcerait que de plus son attention pour lui, mais il ne le saurait jamais … Et que le jeu continue !

    « Rien de plus que ce que tu ne m’apportes d’habitude … »

Revenir en haut Aller en bas
Patte d'Argent

avatar

Surnom : Chou'
Âge : 16 lunes
Rang : Guerrier
État de santé : Pète le Feu !

Prénom : Juliette
Surnom du joueur : Miserli - NobuNobu
Âge : 20
Humeur : MORTELLE.

Feuille du félin
Expérience :
23/150  (23/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Manipulations. [PV Dernier souvenir]   2011-10-28, 10:19

    Dernier Souvenir reposa sa patte sur le sol et planta son regard noir dans le mien. Je tentais de déceler une quelconque trace de sentiment, des vestiges d'émotions passées. Mais c'était peine perdue. Rien. Le vide total.
    Je fronçais les sourcils frustré, tandis qu'il ne me quittait pas des yeux, malicieux mais insensible.
    Je comprenais soudain l'importance pour lui de me tourmenter. Du moins je commençais à comprendre. Était-ce un inconscient besoin de relations émotionnelles ? En le regardant comme ça, je devinais sans peine qu'il n'étais pas très sociable. C'était-il lassé d'être à l'écart ? Voulait-il renouer des liens avec des chats, fussent-ils d'autres clans ?

    Je chassais cette idée de ma tête. C'était idiot, il n'avait besoin de personne.
    Sa voix me sortit du labyrinthe de pensées qui remplissait ma tête.

    Rien de plus que ce que tu ne m’apportes d’habitude …

    Je haussais un sourcil. Oh, c'était ça. Piqué au vif et vexé je lui répondait du tac au tac :

    Donc rien ne me retiens, n'est-ce pas ? Je suis libre de m'en aller si je veux ? Tu ne vas pas t'amuser à me tromper ou à me faire tourner en bourrique, au final ?

    Je fis une petite pose pour ménager mon effet :

    Tu dois avoir d'autres choses à faire, après tout, tu fais bien partie de la Meute de la Mort.

    Je me tus. J'étais peut-être allé un peu trop loin. Je me tendais imperceptiblement, prêt à me faire écraser par la masse de muscles du Vétéran. Ça m'énervais au plus haut point, mais il était bien plus fort que moi. Déjà, parce que j'étais petit naturellement et en plus parce que j'avais hérité des caractéristiques du Clan du Vent, C'est-à-dire la petite taille et la légèreté, afin de courir le plus vite possible. Lui était grand, et musclé. Je regardais ses larges pattes. Ce que ça m'irritais ! Ou plutôt, bien que je ne me l'avouais pas : Ce que j'étais jaloux ! Mon énergie refit surface. J'avais tout d'un coup très envie de bouger. En tant qu'hyperactif, il m'étais presque impossible de rester trop longtemps sur place. Je gigotais. Je ne pourrais partir avant qu'il ne m'incite à m'en aller.
    Il ne m'avais toujours pas répondu, autant oralement que physiquement.

_________________


Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.
Extrait de Evangiles
.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manipulations. [PV Dernier souvenir]   2011-10-29, 20:44

Realy ?



Comme si il paraissait frustré, Patte d’Argent fronça ses arcades sourcilières. Essayait-il de comprendre les sentiments du chat noir ? Tsss… Futile animal. Mais c’est ce qui amusé le chat noir. Son incompréhension ne faisait que renforcer son intérêt pour le chat gris. Croyait t’il comprendre pourquoi lui et pourquoi pas un autre ? Si oui, de toutes les manières, il se trompait. Sur toute la ligne, car même la narratrice ne connaît pas les pensées exacte du Vétéran. Même si elle les incarne, les cerner est impossible. Ou si quelqu’un y arriverait, c’est sans doute qu’il appartient au Clan des Etoiles depuis bien longtemps …

Semblant vexé, il répondit à une allure impressionnante, comme piqué le dard d’une abeille, comme si sa vie en dépendait.

« Donc rien ne me retiens, n'est-ce pas ? Je suis libre de m'en aller si je veux ? Tu ne vas pas t'amuser à me tromper ou à me faire tourner en bourrique, au final ? »

Dernier Souvenir se contenta d’hocher la tête de haut en bas de façon affirmative, sa queue balayant le sol, montrant son amusement. Car oui. Avec Patte d’Argent, il s’accordait de montrer un peu de ses émotions factices, même si elles n’étaient guère ressenties. Juste pour montrer au monde qu’il n’était pas une marionnette des Bipèdes, un pantin sans émotion. Mais était-ce vraiment ce qui le caractériser ? Ou l’ombre de la mort était une meilleur comparaison ?

« Tu dois avoir d'autres choses à faire, après tout, tu fais bien partie de la Meute de la Mort. »


Les oreilles du matou tressaillirent, intéressé par de tel propos. Sans traîtrise de modestie, il est vrai que la Meute de la Mort était craint et respecté de tous. Il faut aussi avoué que ceux qui l’habitaient en tiré souvent profit. A tord ou à raison d’ailleurs. Le Vétéran prit un air moqueur de celui qui pèse ses paroles avant de parler et déclara d’un ton mielleux :

« Oui, j’ai des choses à faire, et cela commence par m’occuper de ton cas. Mes intentions ne te regardent pas. Si je veux tirer profil de ton comportement, libre à moi de le faire, jusqu’au moment où tu ne m’intéresseras plus. Mais tu es trop jeune pour que ce soit le cas. »

Il marqua une pose, regardant Patte d’Argent, tendu, et un sourire sournois se dessina sur ses babines.

« Attaque moi, une fois. Je promets sur mon honneur que j’arrêterais de combattre quand tu me le demanderas. »

Revenir en haut Aller en bas
Patte d'Argent

avatar

Surnom : Chou'
Âge : 16 lunes
Rang : Guerrier
État de santé : Pète le Feu !

Prénom : Juliette
Surnom du joueur : Miserli - NobuNobu
Âge : 20
Humeur : MORTELLE.

Feuille du félin
Expérience :
23/150  (23/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Manipulations. [PV Dernier souvenir]   2011-10-29, 23:19

    Les oreilles du chats noir frémirent et je devinais qu'il savourait mes propos, prêt à me rembarrer cependant. Moi, je fulminais. J'avais l'impression d'être un chaton face à un loup, sans défense, qui attend son heure en tremblant. Toutefois, je me surprenais, à chaque rencontre, à boire ses paroles, comme pour apprendre du personnage. Je tentais une proche, j'échouai pathétiquement, il me renvoyait sans ménagement. J'apprenais, en quelque sorte. Plus je le voyais, plus je tentai de l'irriter, en vain. Je l'adulais comme un Dieu, presque autant que je le craignais. Lui, il semblait tout le temps jauger mes paroles, comme si j'étais le parfait exemple du félin simplet, le grand représentant de l'idiotie des quatre Clans, l'animal sur lequel on teste les produits chimique afin d'observer sa réaction.

    Oui, j’ai des choses à faire, et cela commence par m’occuper de ton cas. Mes intentions ne te regardent pas. Si je veux tirer profil de ton comportement, libre à moi de le faire, jusqu’au moment où tu ne m’intéresseras plus. Mais tu es trop jeune pour que ce soit le cas.

    Là, je frémissais. j'avais espéré le désintéresser, à force de jouer l'idiot. Enfin, plus idiot que je ne l'étais déjà. Mais ça avait été très orgueilleux de prétendre le berner. Il me restais donc une solution, lui montrer le véritable abruti que j'étais. Ce qui était assez semblable, après réflexion. Je ne relevai pas. Il n'y avait rien à dire. Je savais tout cela. Je le vis sourire, dévoilant ses crocs acérés, et me tendais tandis qu'il continuait.


    Attaque moi, une fois. Je promets sur mon honneur que j’arrêterais de combattre quand tu me le demanderas.

    Je retenais ma voix de partir dans les, aigus, tant j'étais vexé et choqué. J'éclatais d'un rire sans joie.

    Qu'est-ce que tu cherches à te prouver là, exactement ? J'ai pas besoin de t'attaquer pour savoir que tu vas m'écraser comme un moustique. Je t'aurai attaqué depuis bien longtemps si j'avais eu ne serais-ce qu'une chance. Je ne suis pas suicidaire, merci. Et j'en ai peut-être le profil, mais je ne suis pas un chaton. Je ne vais pas couiner comme une souris si tu me frappes. J'ai beau avoir autant la valeur de l'honneur qu'une moule, je compte pas ruiner ma vie sociale. Imagine que quelqu'un débarque pendant que tu me tape dessus.

    Cette vaine tentative d'humour ne me détendit pas. Je savais qu'a peine je balancerai une patte, il m'aplatirai au sol. Mais bon, je n'avais pas vraiment le choix. Je bandai mes muscles et lui sautais à la figure, afin de le renverser sur le dos. Je m'attendais à me faire étaler lamentablement. Afin de me donner un peu de conviction, je sortais les griffes et crachai. Lorsqu'il riposterait, je me défendrais peut-être un peu, pour la forme, avant de me laisser faire. Il aurait rapidement fait le tour de l'affaire. Je n'étais pas fait pour me battre. Comme on me l'avait dit plus d'une fois, ma seule chance était de compter sur ma vitesse et de m'enfuir. Attendant le choc, je fermais les yeux.

_________________


Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.
Extrait de Evangiles
.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manipulations. [PV Dernier souvenir]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manipulations. [PV Dernier souvenir]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» Souvenir d'Haiti
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» Guerre des Clans » Forum RPG  :: Corbeille :: RPG :: RPs Vent-
Sauter vers: