forum lgdc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Clan du Crépuscule: Prioritaire // Clan de l'Aurore: Prioritaire // Clan de l'Aube: Ouvert

Partagez | 
 

 Une apprentie de retour au camp [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirage Obscur
l'Venteux
l'Venteux
avatar

Surnom : Mirou! Ou autres, selon vous! :D
Âge : 24 lunes!
Rang : Guerrier
Apprenti/Mentor : Aucun..
État de santé : En pleine forme =]

Autres comptes : Ombre Perdue (solitaire)
Prénom : Romain
Surnom du joueur : Comme on veut
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
0/0  (0/0)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-07-15, 17:03

Ayant passé les quatre chênes, les deux chats étaient maintenant relativement en sécurité sur leur territoire. Malgré le fait que le danger était éloigné, Nuage d'Hiver souffrait de graves blessures, et il leur fallait se rendre au camp le plus vite possible afin qu'elle se fasse soigner; elle ne tiendrait pas longtemps debout dans cet état-là, et de plus, Mirage Obscur détestait les orages, et la pluie torrentielle qui tombait à ce moment-là ne faisait qu'empirer les choses, même si, c'est vrai, elle aidait à masquer leur odeur et effaçait les traces de sang laissées par l'apprentie sur son passage.
Celle-ci fit alors un signe au matou pour lui signaler qu'elle s'arrêtait un moment, et s'allongea, exténuée. Bien qu'il comprenait parfaitement qu'elle veuille se reposer et qu'il répugnait à l'obliger à avancer, le chat au pelage noir n'avait pas le choix; il fallait se hâter. Il miaula à sa protégée qui semblait souffrir le martyr:

"Nuage d'Hiver.. Je sais que tu as enduré des choses horribles et il est normal que tu veuilles te reposer après ce que tu as subi, mais là.. Il faut qu'on se dépêche, tu es gravement blessée et tu ne pourras te reposer qu'au camp. Ça m'ennuie de devoir te forcer mais là..
Le guerrier poussa l'apprentie et, la faisant se relever:
..je n'ai malheureusement pas le choix; il faut que tu avances!"

Elle émit un miaulement de protestation, mais sembla vite comprendre que le chat noir avait raison. Ce dernier continua donc d'avancer, portant et poussant à la fois celle qu'il venait de libérer, et après une pénible marche plutôt longue sous la pluie, ils arrivèrent enfin à leur camp.
La joie se lisait dans les yeux de Nuage d'Hiver, qui, le bonheur de revoir ce lieu qui lui était si cher lui redonnant de la force, elle put marcher seule jusqu'au camp, courant à moitié, suivie de près par son sauveur, tout aussi heureux d'avoir pu la ramener.

N'ayant rien mangé depuis son lever et le sauvetage l'ayant fatigué, le guerrier se dirigea vers le tas de gibier et prit un écureuil; il saisit également le plus gros lapin du tas, et le ramena à Nuage d'Hiver.

-Tiens, mange, tu dois vraiment avoir faim. Bon, on est enfin arrivés. Tu ne te sens pas trop mal?

Son interlocutrice, reconnaissante, lui répondit:

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conte d'Hiver

avatar

Surnom : Hivernou
Âge : 17 Lunes
Rang : Guerrière |+| Administratrice cinglée
État de santé : Gravement blessée

Autres comptes : Douceur d'un Soir, Chant du Phénix & Poussère d'Orient
Prénom : Maya
Surnom du joueur : Daisy, Dayday,Hivernou, Doucy...
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
19/150  (19/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-08-01, 11:40

Après la peur, le courage.
Après les souffrances, la guérison.
Après le départ, le retour.
Après la mort, la renaissance.


Je fermai les yeux, sentant sur mon dos le regard peiné et désolé du matou. La pluie tambourinait sur le sol, emplissant mes tympans d'un son continu mais si familier qu'il en était réconfortant de l'entendre comme autrefois malaxer la terre à sa guise, creuser des courants et des flaques. Mon pelage s'était plaqué contre ma peau, suintant d'eau et de sang ; ce contact m'était désagréable à cause de mes nombreuses plaies. Malgré cela, je ne m'en plaignis pas : j'étais vivante, c'était le principal.

Je ne voyais plus le matou noir, mais je devinai sa répugnance à me faire avancer. Quel dilemme auquel devait-il faire face ! Fallait-il rester ici et attendre que la pluie s'arrête et perdre du temps précieux ou continuer la route le plus vite possible jusqu'au campement ? Le doute s'insinua dans mon esprit. Douceur d'un Soir allait-elle réussir à me rattraper si je restai ici, sans défense ?

Je n'eus pas à me tirailler plus longtemps. Mirage Obscur, parlant presque avec le dégoût dans la voix, répondit à ma question muette :

- Nuage d'Hiver.. Je sais que tu as enduré des choses horribles et il est normal que tu veuilles te reposer après ce que tu as subi, mais là.. Il faut qu'on se dépêche, tu es gravement blessée et tu ne pourras te reposer qu'au camp. Ça m'ennuie de devoir te forcer mais là..

J'attendis la suite de sa phrase, le coeur battant, ouvrant l'oeil. A vrai dire je la connaissai déjà mais je redoutai de l'entendre. Je ne voulais pas avancer, mais je n'avais plus la force de protester. Quelle que soit sa décision, je devais obéir : c'était lui l'aîné. Me poussant avec force, il termina d'un air décidé :

- ..je n'ai malheureusement pas le choix; il faut que tu avances!

Le regardant d'un air accusateur, je me remis en marche, laissant échapper un miaulement de protestation qui s'évapora bien vite dans l'air humide. Il avait raison, ils ne pouvaient pas rester coincé ici. Faucheur d'Âme n'avait pas eu de scrupules à l'attraper à l'intérieur de son territoire. Non seulement il fallait qu'elle se repose sous la surveillance des siens, mais il fallait rester dans un endroit sûr en attendant qu'elle reprenne des forces.

Marchant avec détermination, je suivis la cadence imposée par Mirage Obscur. Mes coussinets peinaient à sortir du chemin, m'embourbant dans la boue. Mais bientôt je vis au loin un endroit qui m'était familier : le campement, ses tanières et ses chats se rapprochaient. Une étincelle scintilla dans mes prunelles : cette vision du bonheur et de la famille me redonna le courage et la force de galoper aussi vite que ma patte arrière boiteuse me le permettait. Le vétéran courait à mes côtés, souriant et content de m'avoir sauvé des griffes de la Meute de la Mort.

Ce dernier me conduisit auprès de la réserve de gibier. Nos deux ventres rivalisant dans les gargouillements les plus sonores, le chat prit un écureuil pour lui et me donna le plus gros lapin de la pile. Celle-ci était bien garnie malgré les champignons : les appentis devaient chasser constament. Salivant à la vue de ce festin, j'entendis à peine Mirage Obscur me dire :

-Tiens, mange, tu dois vraiment avoir faim. Bon, on est enfin arrivés. Tu ne te sens pas trop mal?

Délassant un instant la vue de mon repas, je leva une tête balafrée mais reconnaissante vers mon héros. Osant parler malgré les gouttes de sang qui tombèrent sur le lapin mort, je répondit, soulagée :

- Non, je crois que ça va aller. Je vais manger un peu et après il faudra que je parle à Coeur de Lynx. Bon appétit !

N'attendant pas de réponse de sa part, je commençai à manger mon lapin. Le dévorant en moins de rien, je me sentis enfin rassasié comme je ne l'avais jamais été depuis un bon petit bout de temps. Remerciant du regard le valeureux guerrier, je me levai, impatiente. Etoile Vive étant au voyage, il fallait d'urgence que je parle à Coeur de Lynx, mon mentor et lieutenante. Mais à mon grand étonement, quand j'entra dans la tanière du chef, ce ne fut pas elle à qui je fis face mais à...



_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-08-25, 14:47

Départ.
Retour.
Retrouvailles.
Surprises.


Je sentais comme une sensation de fierté, de grandeur, mais aussi de peur tout au fond de mon coeur. Cela ne faisait pas si longtemps que j'étais devenue lieutenante, et j'avais déjà ressentie ces émotions le premier de mon réveil en tant que tel.

Mais aujourd'hui, tout cela était différent. Je n'étais plus chargée que de préparer les patrouilles ou de les mener, mon rôle au près de mon clan avait maintenant changé, ainsi que toute ma vie. La tâche qui m'incombait de faire était de diriger et de défendre mon clan, en tant que chef temporaire, tandis qu'Etoile de Lynx était partie en voyage avec les autres meneurs.

Je dormais donc dans la tanière du chef, seule. La solitude était quelques choses que je détestais. Surtout depuis que Mirage Obscur, devenu mon nouveau compagnon de toujours, ne me quittait plus, ne serait-ce qu'une minute. Et voilà que je me retrouvais là, à me languir pendant que d'autres patrouillaient ou chassaient entre amis, pouvant rigoler en éclat, sans que personne ne vienne les déranger.

Pendant tout ce temps où je me remémorait tous ces moments de bonheur partagé, je m'était allongée sur le flanc et avait fermé les yeux. Lorsque je les rouvris, je parcourus le petit gîte personnel de l'Etoile du Clan. Il s'y trouvait une litière en mousse bien douillette, des murs en pierre humide, et un rideau de feuilles de liquens qui pendaient à l'entrée pour plus d'intimité.

Voilà comment ce passait mes journées en tant que meneur provisoir. Chaque matin, lorsque je me réveillais, le soleil nimbant mon pelage gris perle, je trouvais une proie à mes pieds, fraîchement tuer. Je m'asseyais pour la déguster avec envie, puis, une fois repue, j'entreprenait de me faire une longue toilette. Ensuite je sortais et trouvais généralement la clairière en pleine activité. J'organisais les patrouilles entre les clans et celles de chasse également pour le lendemain. Puis, quelques fois, je sortais pour me rafraîchir les idées, ou tout simplement pour me défouler. Sauf que ce matin fut assez différent des autres.

Quand je me réveillais, j'entendis des voix, deux, plus exactement. La première, je la reconnaîtrait entre mille. C'était celle d'un mâle, assurément, et plus précisément Mirage Obscur. La seconde, plus aiguë, était celle d'une jeune chatte que je ne réussit qu'a identifier lorsqu'elle entra dans la tanière. Ce n'était autre que Nuage d'Hiver, la jeune apprentie qui était jadis disparue.

En la regardant droit dans ses yeux presque livide, j'y vit de la douleur, et de la surprise aussi. Je compris pourquoi quelques secondes plus tard, car elle devait s'attendre à trouver Etoile du Lynx, ou plutôt Coeur de Lynx, son mentor, qu'elle devait encore croire ici et lieutenante. Une fois qu'elle fut ressaisit, elle me salua avant de me dire.


Dernière édition par Perle de Lune le 2011-08-26, 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Douceur d'un Soir

avatar

Âge : 38 lunes
Rang : Lieutenante |+| Administratrice folle à lier
État de santé : Cicatrice de baptême, en bonne santé.

Autres comptes : Conte d'Hiver, Chant du Phénix & Poussière d'Orient
Prénom : Maya
Surnom du joueur : Soirou, Dousoir, Day's...
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
24/150  (24/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-08-25, 18:52

Ne me laissez plus seule.


La chatte auquelle je faisais face n'était pas Coeur de Lynx. Eberluée, je m'assis sur mon arrière-train avec lenteur. Je remuai la queue, battant le sol rocheux à un rythme saccadé, tapant dans un bruit sourd. Griffant les parois de la grotte, je n'arrivai pas à arrêter mon coeur. Pendant une minute, je ne reconnus pas la chatte noire et blanche et à sa place je voyais Coeur de Sang montrer les crocs.

Fermant les yeux, je les rouvris presque aussitôt. Calmée, j'enroulai ma queue autour de mes pattes et rentrai docilement les griffes. J'avais reconnu la guerrière du Vent : c'était Perle de Lune, une chatte que je connaissais que très peu.

Devinant qu'elle était devenue lieutenante ou chef, mon coeur rata un battement : si elle était lieutenante ou chef, Coeur de Lynx était morte ? Ou Etoile Vive ? Les larmes montèrent à mes yeux. Combien de personnes étaient mortes en mon absence, sans que je ne le sache ?

Je n'avais pas à me sentir coupable, mais j'avais honte d'avoir été kidnappée bêtement alors que mon Clan avait besoin de moi. La gorge serrée, la douleur de mes blessures me rappelaient les nombreuses erreurs que j'avais commis qui m'avaient menée à ma perte.

Je saluai d'un signe respectueux de la tête ma nouvelle supérieure. Les larmes coulant sur mes joues en se mêlant au sang, j'ouvris la bouche pour réussir à gargouiller en laissant échapper du sang :

- La Meute de la Mort est revenue. Coeur de Sang est à leur tête, et ils sont sûrement responsables de nombreuses disparitions et meurtres.

Cela, c'était ma tirade officielle, celle que j'adressai à mon lieutenant ou à mon meneur. Je baissa la tête, avant de reprendre dans un murmure à peine audible :

- Ou sont mes parents ? Ou est Coeur de Lynx ?

[Je savais pas que les Clans étaient au courant pour le MdM O.O
Très beau RP, tu t'améliores ! ;)]

_________________


"To die, to sleep; to sleep: perchance to dream: ay, there's the rub;
For in that sleep of death what dreams may come
When we have shuffled off this mortal coil,
Must give us pause: there's the respect
That makes calamity of so long life."

[Halmet, Wiliam Sheakspeare]



Spoiler:
 


(/__/) Voici Lapin
(='.'=) Copiez et collez Lapin dans votre signature
(")_(") pour l'aider à concrétiser sa domination du monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-08-26, 13:05

Explications.



Tandis que la jeune chatte s'assaillait sur son arrière-train avec lenteur et difficulté, je l'observait, et remarquait de nombreuses blessures qu'elle avait dû recevoir lors de sa disparition. Quelques étaient, à mes yeux, très graves. Je pensais qu'il serait mieux de l'envoyer voir Museau Blesser après s'être expliquer. Elle remuait la queue et griffait les parois rocheuses avec une certaine anxiété.

Je la vis fermer les yeux, pour les rouvrir presque aussitôt. Elle enroula ensuite sa longue queue autour de ses pattes et rentrait ses griffes. Elle m'avait visiblement reconnue. Mais tout en me regardant sous tous les angles, je remarquais également que ses yeux étaient maintenant embués de larmes. Je ne pouvais lire dans ses pensées, mais elle devait penser aux anciens chefs qu'elle avait jadis connue, ou à ses parents.

Je sentais bien qu'elle était malheureuse. Je la voyais réfléchir, et je lui laissais le temps de se ressaisir. Puis, elle me salua d'un signe de tête respectueux. Je lui retournais son geste, tandis que ses larmes coulaient sur ses joues, se mêlant au sang. Elle ouvrit la bouche pour prononcer une phrase, mais en même, il en sortis quelques gerbes de sang, qui ne l'empêchèrent pas de me dire :

- La Meute de la Mort est revenue. Coeur de Sang est à leur tête, et ils sont sûrement responsables de nombreuses disparitions et meurtres.

J'écarquillais les yeux à ses paroles, ne sachant que dire à cette nouvelle des plus déconcertantes. Elle baissa la tête et reprit dans un murmure à peine audible :

- Où sont mes parents ? Où est Coeur de Lynx ?

Je ne savais pas non plus quoi répondre à ces questions. Pour ce qui concernait Coeur de Lynx, je pouvais lui répondre, mais c'est parents... Je lui répondit donc cela :

-Pour tes parents, je ne sais quoi te répondre, et j'en suis désolée. En ce qui concerne Coeur de Lynx, elle est devenue chef du Clan, succédant à Etoile Vive. Elle m'a ensuite choisie comme lieutenante, et maintenant qu'elle est en voyage, je dirige le Clan en son absence.

A ces mots, elle releva la tête.

[Désolé, je ne voulais pas mettre le MDM, non, normalement, ils ne sont pas au courant, j'ai changer! Et merci pour le RP!]
Revenir en haut Aller en bas
Conte d'Hiver

avatar

Surnom : Hivernou
Âge : 17 Lunes
Rang : Guerrière |+| Administratrice cinglée
État de santé : Gravement blessée

Autres comptes : Douceur d'un Soir, Chant du Phénix & Poussère d'Orient
Prénom : Maya
Surnom du joueur : Daisy, Dayday,Hivernou, Doucy...
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
19/150  (19/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-08-27, 11:31

C'est la GUERRE.


Perle de Lune n'en croyait pas ses oreilles, manifestement. Pas étonnant : la Meute de la Mort était depuis longtemps devenue une légende que l'on racontait aux chatons pour leur faire peur. Seuls quelques guerriers étaient capables de s'en souvenir, mais la plupart n'étaient qu'apprentis à l'époque ou Coeur de Sang avait fait la loi. A vrai dire, les anciens étaient les seuls à se rappeler exactement les faits. Mais si Coeur de Sang avait recommencé ses ravages, qui restait-il pour s'en souvenir ?

Je me doutais donc que la lieutenante allait se retrouver avec des problèmes de plus à annoncer au Clan. J'espérai qu'il n'y avait pas eu beaucoup de disparitions, car je savais que les disparus n'avaient sûrement pas eu la chance de survivre. S'il y avait eu des disparus, c'est qu'ils avaient été tués sans remords : j'avais été la seule esclave au sein de la Meute de la Mort pendant mon séjour.

La chatte noire et blanche me répondit avec douceur :

- Pour tes parents, je ne sais quoi te répondre, et j'en suis désolée. En ce qui concerne Coeur de Lynx, elle est devenue chef du Clan, succédant à Etoile Vive. Elle m'a ensuite choisie comme lieutenante, et maintenant qu'elle est en voyage, je dirige le Clan en son absence.

Ainsi donc, mon mentor était devenu chef de Clan. J'étais fière d'elle, et j'étais très honorée d'être l'apprentie du chef -même si elle n'avait pas eu le temps de me transmettre grand chose-. Etoile Vive était sûrement morte durant le voyage. J'adressai une prière silencieuse au Clan des Etoiles pour qu'elle repose en paix. Et Perle de Lune était lieutenante.

Relevant la tête, j'articulai avec peine :

- Félicitations, Perle de Lune. Je ne savais pas que tu étais devenue lieutenante.

Faisant une petite pause, je pensai à nouveau à mes parents. Ils avaient sûrement disparus, tués par un des chats de la Meute. Me reprenant pour ne pas laisser éclater mon chagrin, je murmurai comme pour moi-même :

- Ainsi donc, Brise de Satin & Fleur de Pluie ont disparu. J'imagine qu'ils n'ont pas eu autant de chance que moi...

Puis j'ajoutai, cette fois-ci en regardant droit dans les yeux de la chatte noire et blanche, d'une voix ou perçait la rage et le désir de vengeance :

- Perle de Lune, pourrais-je devenir guerrière ? Je sais que Etoile de Lynx n'est pas là pour approuver mon entraînement, mais j'ai plus de 15 lunes et le Clan manque de guerriers. Et puis j'aimerai tellement être autorisée à déclarer la guerre à ces crétins de chats sauvages !


_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-08-27, 13:25

Comme tu voudras.

Lorsque j'eus prononcé ma dernière phrase, je vis tout d'abord une lueur de fierté dans les yeux de l'apprentie. Étant donné que son mentor était devenue le chef du clan, c'est normal qu'un courant de bonheur monte, comme je l'avais eu lorsque j'avais été nommé lieutenante, puis chef temporaire.

Relevant ensuite la tête vers moi, elle articula avec peine ces mots que j'apprécie, malgré la difficulté pour elle de les prononcés :

- Félicitations, Perle de Lune. Je ne savais pas que tu étais devenue lieutenante.

Je la remerciais d'un signe de tête amical, avant de voir l'expression de son visage changer totalement d'aspect. Elle était passer de bonheur et fierté à douleur et tristesse. Et, pour évacuer son chagrin, elle murmura, comme pour elle-même :

- Ainsi donc, Brise de Satin & Fleur de Pluie ont disparu. J'imagine qu'ils n'ont pas eu autant de chance que moi...

J'eus un courant de compassion pour cette chatte qui avait souffert plus de la moitié de sa vie. Elle avait été enlever alors qu'elle était à peine apprentie, par des chats que tout le monde croyait Légende, martyriser par le suite pendant toutes ces années, et le jour où elle rentrait enfin chez elle, son martyr continuait en découvrant ses parents disparus, probablement morts, ainsi que son mentor parti en voyage.

Puis, elle ajouta enfin, mais cette fois en me regardant droit dans les yeux, avec dans sa voix un timbre... de vengeance :

- Perle de Lune, pourrais-je devenir guerrière ? Je sais que Etoile de Lynx n'est pas là pour approuver mon entraînement, mais j'ai plus de 15 lunes et le Clan manque de guerriers. Et puis j'aimerai tellement être autorisée à déclarer la guerre à ces crétins de chats sauvages !

Je fus à la fois étonné par cette requête, mais tout le contraire m'aurait encore plus surprise. De plus, comme elle l'avait si bien dit, elle avait déjà 15 lunes, alors que les apprentis sont nommés guerriers à 12 lunes, généralement. Et il était vrai que le clan ne possédait que très peu de guerriers, et je penses que pendant son séjour là-bas, se fut plus qu'un entraînement intensif pour elle. Je lui dit donc sur ce ton :

-Et bien, je te nommerais volontiers guerrière, et je sais que tu es assez forte, même sans l'entraînement habituel, pour en devenir une valeureuse. Mais par contre, je préférerais attendre un petit peu pour en savoir plus sur cette fameuse Meute de la Mort avant de leur déclaré la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Conte d'Hiver

avatar

Surnom : Hivernou
Âge : 17 Lunes
Rang : Guerrière |+| Administratrice cinglée
État de santé : Gravement blessée

Autres comptes : Douceur d'un Soir, Chant du Phénix & Poussère d'Orient
Prénom : Maya
Surnom du joueur : Daisy, Dayday,Hivernou, Doucy...
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
19/150  (19/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-08-27, 16:00

Enfin presque.


La lieutenante me regarda, comme si elle essayait de me juger. Doutait-elle de mes capacités ? Il était vrai que mon entraînement avec Etoile du Lynx n'avait pas mené à grand chose. Elle m'avait surtout appris les positions de base pour la chasse, le reste s'acquérant au fil du temps. A ce niveau-là, j'estimai être capable de battre des records de rapidité à la chasse au lapin...les deux lunes que j'avais passé au sein de la Meute n'avaient été que des jours et des jours de quête de nourriture, jour et nuit, quelque soit ma condition physique.

Par contre, au combat, c'était une autre paire de manche. Mon mentor n'ayant pas le temps de m'enseigner les techniques ancestrales, j'avais simplement demandé aux anciens de me raconter des batailles légendaires. Ces dernières étant souvent ponctuées de détails du genre "Et là il fit semblant de se rendre mais en fait, les muscles tendus, il attendait que l'adversaire se déconcentre et il se jeta sur lui.", c'était une très bonne leçon et de très bons professeurs. Mais jamais je n'avais eu à mettre ces leçons en pratique. Quand Coeur de Sang me soumettai à la torture, Douceur d'un Soir me clouai au sol tandis que les autres se défoulaient. De toute manière, je n'avais jamais la force de me défendre. Parfois, quand j'étais seul à seul avec un de ces sanguinaires, j'essayai de ne pas perdre la face et lutter jusqu'au bout. Laissant tomber, j'observai uniquement leurs manières d'esquive et leurs habitudes de combat. "C'est en observant l'ennemi qu'on apprend à déjouer leurs pièges", lui avait dit un jour Etoile du Lynx. Elle n'avait pas tort.

Ce long séjour chez l'ennemi m'avait affaiblie, certes. Mais il m'avait rendue plus mature et mes muscles avaient eu une croissance rapide depuis. Soutenant son regard, j'attendis la réponse de la meneuse provisoire. Cette dernière, après un long silence, répliqua :

-Et bien, je te nommerais volontiers guerrière, et je sais que tu es assez forte, même sans l'entraînement habituel, pour en devenir une valeureuse.

Je me dressai, bombant le torse et levant la tête haut. Après si longtemps, j'aurais enfin le droit de me battre pour mon Clan. Je pensai à Nuage de Plume et à Nuage de Perle. Etaient-elles en vie ? Si oui, avaient-elles passé le cap de guerrier ? Cette question ne resterait pas sans réponse longtemps. Le regard impénétrable, je sentis que mon interlocutrice n'avait pas fini. En effet, elle ajouta :

- Mais par contre, je préférerais attendre un petit peu pour en savoir plus sur cette fameuse Meute de la Mort avant de leur déclarer la guerre.

Je hochai la tête. Si le Clan n'avait pas beaucoup de guerriers, autant les préserver. Mais mieux valait accélérer l'entraînement des apprentis afin d'auguementer les effectifs. Continuer les entraînements de combats entre guerriers était également une bonne idée. Enfin, mieux valait prévenir les autres Clans de la renaissance de la Meute de la Mort.

Partie dans mon raisonnement, je me rendis soudain compte que j'agissai comme si c'était moi qui décidait de tout. Me grondant intérieurement, je répondis à ma supérieure :

- Je te donnerai autant d'informations sur eux que possible, Perle de Lune. Mes deux lunes d'esclavage n'auront pas servi qu'à les distraire. Je les ai observé assez longtemps pour connaître leurs habitudes.

Je voulais servir mon Clan le plus possible. Même si pour l'instant j'étais blessée, je voulais me rendre utile. J'ajoutai en essayant de faire des propositions :

- Je sais que je ne devrais pas donner mon avis, mais il faudrait peut-être accélérer l'entraînement des apprentis, non ? Coeur de Sang va finir par se lasser de ces meurtres occasionels. Elle essayera sûrement d'attaquer un Clan isolé un jour ou l'autre. Ils sont autant que nous tous réunis, et nous n'arriverons pas à les repousser seuls. Il faudra dire au Clan de l'Ombre de se mettre sur leurs gardes.

En effet, j'estimai que le Clan de l'Ombre se devait de nous rendre service. Nous étions alliés avec eux, non ?

[Ce sera quand mon baptême ? *-* Faudra que j'aille dans le Clan de l'Ombre pour mes blessures, Blessou et Ebènou sont au voyage =)]



_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-09-03, 12:34

Donne moi ton avis.


Nous nous regardions droit dans es yeux depuis déjà presque deux minutes. Je soutenais son regard intense, couleur d'ambre, tout comme elle soutenait le mien. Je savais que l'entraînement avec Etoile de Lynx n'avait pas mené tout cela à grand-chose, car il n'avait duré à peine trois lunes. Mais elle avait souffert là-bas, dans ce coin retirer du monde, prisonnière de ces fléaux, et martyriser en permanence. J'avais quand même de la peine, et j'éprouvais également de la compassion pour cette apprentie bientôt guerrière.

Mais dans ces yeux lumineux, je voyait surtout de la détermination. Elle avait soif de vengeance, je le sentais. Et elle avait raison, elle voulait faire payer à ces traîtres ce qu'ils lui avaient fait subir. Je voyais que la jeune chatte réfléchissait. Je la laissais en paix quelques instants, permettant à mes pensées de érrées un petit moment dans la grotte sombre.

A l'entrée, je voyais plusieurs chats s'activer dans la clairière. Le soleil était presque à son zénith, d'après sa lueur. Je vis parmi une troupe de guerrier, mon chat de toujours, musclé et noir comme le jais, Mirage Obscur. Lorsque j'eus finis mes phrases, elle hocha gravement la tête, puis fronça les sourcils, avant de me répondre :

- Je te donnerai autant d'informations sur eux que possible, Perle de Lune. Mes deux lunes d'esclavage n'auront pas servi qu'à les distraire. Je les ai observé assez longtemps pour connaître leurs habitudes.


C'était à mon tour de lui faire un signe de tête respectueux, car ses informations nous seraient certainement très précieuse pour élaborer un plan, pour que dans quelques lunes, nous les attaquions par surprise. Je savais que Nuage d'Hiver était tout d'abord loyale envers son clan. Je voyais bien aussi qu'elle voulait aider. Mais pour le moment, elle devait se reposer. Voyant que cette dernière n'avait pas terminer, je reportais mon attention sur elle, et l'écoutait attentivement, sans l'interrompre :

- Je sais que je ne devrais pas donner mon avis, mais il faudrait peut-être accélérer l'entraînement des apprentis, non ? Coeur de Sang va finir par se lasser de ces meurtres occasionels. Elle essayera sûrement d'attaquer un Clan isolé un jour ou l'autre. Ils sont autant que nous tous réunis, et nous n'arriverons pas à les repousser seuls. Il faudra dire au Clan de l'Ombre de se mettre sur leurs gardes.


Elle avait assurément raison, une fois de plus. Il fallait, une fois cette entretien terminer, que je réunisse le clan pour une assemblée, afin de le prévenir, et envoyer deux ou trois messagers pour prévenir le clan de l'Ombre. Je nommerais ensuite Nuage d'Hiver ainsi que quelques autres apprentis près à devenir des guerriers, et par la suite et la réaction de nos alliés, nous aviserons. Je lui dit sur un ton grave, la mine sombre :

-Tu as raison, Nuage d'Hiver, quand cette discussion seras terminer, je réunirais le clan pour lui faire part des nouvelles. J'enverrais ensuite quelques messagers pour prévenir le clan de l'Ombre du danger qui nous menacent tous, et ensuite, je te nommerais ainsi sûrement que d'autres de tes compagnons, guerriers. Nous aviserons ensuite suivant la réaction de amis alliés. Si tu as encore quelques choses à dire, vas-y, je t'écoute.

[Et bien voilà, quand ce seras, et je t'enverrais au clan de l'Ombre pour tes blessures!]
Revenir en haut Aller en bas
Douceur d'un Soir

avatar

Âge : 38 lunes
Rang : Lieutenante |+| Administratrice folle à lier
État de santé : Cicatrice de baptême, en bonne santé.

Autres comptes : Conte d'Hiver, Chant du Phénix & Poussière d'Orient
Prénom : Maya
Surnom du joueur : Soirou, Dousoir, Day's...
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
24/150  (24/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-09-03, 14:39



Hochant la tête, la chatte grise avait l'air d'approuver mes paroles. Je sentais qu'elle avait déjà sa petite idée pour attaquer les solitaires, mais pour l'instant elle n'en dirait rien. Nous savions toutes deux que mes informations seraient capitales, car c'était les seules dont nous pouvions nous servir.

Elle avait déjà détourné la tête quand je repris la parole. Reportant à nouveau son attention sur moi, je sentis qu'elle était étonnée de tant de vivacité. Manifestement, elle croyait que j'étais trop fatiguée pour activer mes méninges. Elle avait tort. Pour une fois, j'avais tous mes sens en alerte, prête à répondre au tac ou tac. Si Douceur d'un Soir avait surgi dans la tanière, je n'en aurais fait qu'une bouchée.

Voulant terminer l'entretien le plus rapidemment possible, cette dernière me répondit d'une voix chalereuse :
A l'entrée, je voyais plusieurs chats s'activer dans la clairière. Le soleil était presque à son zénith, d'après sa lueur. Je vis parmi une troupe de guerrier, mon chat de toujours, musclé et noir comme le jais, Mirage Obscur. Lorsque j'eus finis mes phrases, elle hocha gravement la tête, puis fronça les sourcils, avant de me répondre :

-Tu as raison, Nuage d'Hiver, quand cette discussion seras terminer, je réunirais le clan pour lui faire part des nouvelles. J'enverrais ensuite quelques messagers pour prévenir le clan de l'Ombre du danger qui nous menacent tous, et ensuite, je te nommerais ainsi sûrement que d'autres de tes compagnons, guerriers. Nous aviserons ensuite suivant la réaction de amis alliés. Si tu as encore quelques choses à dire, vas-y, je t'écoute.

Je me demandais comment le Clan allait réagir. Serait-il effrayé par la nouvelle ? Ou avait-il déjà pressenti le danger qui les guettait ? Pour une fois, le visage de l'ennemi s'était transformé en visage de prédateur. Tous les chats de la forêt étaient pistés comme de vulgaires proies. Oui, c'était ce je que ressentais. La sensation que le chat était devenu souris et que c'était à son tour de se cacher dans son trou. Mais le prédateur avait pour visage celui d'un frère, et c'était cela qui me dégoûtait le plus.

Dans quelques minutes je serais guerrière. Moi qui allait perdre l'espoir il n'y avait même pas quelques heures, je n'en revenais toujours pas. Mais le prix à payer était cher : rester inactive dans la tanière de la guérisseuse sans rien faire à part blablater sur les ennemis. Terriblement frustrant. Mais au moins, j'étais vivante. Je répondis à Perle de Lune en ces mots :

- Je prends mon congé, Perle de Lune. Merci de m'avoir écoutée.
Je sortis dehors, regardant les autres chats s'activer comme si de rien était. Quand je rejoignis l'entrée du camp et m'y assis, je vis quelques regards se tourner vers moi. J'entendais les autres chuchoter. Je ne reconnaissais personne, désemparée. Sans mot dire, j'attendais l'Assemblée du Clan.

[RP fini.]

_________________


"To die, to sleep; to sleep: perchance to dream: ay, there's the rub;
For in that sleep of death what dreams may come
When we have shuffled off this mortal coil,
Must give us pause: there's the respect
That makes calamity of so long life."

[Halmet, Wiliam Sheakspeare]



Spoiler:
 


(/__/) Voici Lapin
(='.'=) Copiez et collez Lapin dans votre signature
(")_(") pour l'aider à concrétiser sa domination du monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poil d'Ecureuil
♥ Ecu ♥ Admine & guerrière au grand coeur
avatar

Surnom : ♣ Ecunou - N'Ecu - Alouna
Âge : ♣ 22 Lunes
Rang : ♣ Reine [Admine]
Apprenti/Mentor : ♣ A Venir
État de santé : ♣ Bon

Autres comptes : ♣ Flèche Démoniaque
Prénom : ♣ Anouck
Surnom du joueur : ♣ Alouna
Âge : 19
Humeur : ♣ Crazy 8D

Feuille du félin
Expérience :
70/150  (70/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   2011-09-03, 20:27

Okk, j'en ferais un autre pour l'Assemblée!!

_________________


War and Anarchy






Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une apprentie de retour au camp [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une apprentie de retour au camp [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour d'Algerie . [LiBRE]
» Retour au camp aprés une mise bas difficile
» Grand retour de Djamila( libre)
» Retour d' Egypte. [ libre ]
» Retour d'Adriana ( libre )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» Guerre des Clans » Forum RPG  :: Corbeille :: RPG :: RPs Vent-
Sauter vers: