forum lgdc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Clan du Crépuscule: Prioritaire // Clan de l'Aurore: Prioritaire // Clan de l'Aube: Ouvert

Partagez | 
 

 Sauvetage! [PV Nuage d'Hiver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirage Obscur
l'Venteux
l'Venteux
avatar

Surnom : Mirou! Ou autres, selon vous! :D
Âge : 24 lunes!
Rang : Guerrier
Apprenti/Mentor : Aucun..
État de santé : En pleine forme =]

Autres comptes : Ombre Perdue (solitaire)
Prénom : Romain
Surnom du joueur : Comme on veut
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
0/0  (0/0)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Sauvetage! [PV Nuage d'Hiver]   2011-07-13, 17:52

Mirage Obscur regarda autour de lui. Il était dans un endroit dégageant une odeur nauséabonde, un endroit hostile, il était dans la ville des bipèdes. Il ne savait pas vraiment pourquoi il s'était rendu là, mais sentait qu'il devait y trouver quelque chose; restait à comprendre de quoi il s'agissait..

Le matin même, il s'était réveillé en pensant à cet endroit, à ce rêve qu'il venait de faire. Il avait rêvé d'un endroit sombre et puant, un endroit que le Clan des Etoiles semblait craindre et haïr. Il avait vu deux chats, assoiffés de sang, se battre, et l'un mourir. Tandis que ce meurtre l'intriguait déjà, il s'était aperçu qu'une apprentie, qui lui semblait familière, qu'il connaissait, assistait à ce crime et était emportée par l'assassin, tétanisée par la peur.
Pendant la matinée, il avait longtemps réfléchi à ce rêve et surtout à l'endroit où cette jeune féline avait été enlevée. Le chat noir avait soudain compris que le seul endroit aussi sombre dont il avait déjà entendu parler était la ville des Bipèdes, ces créatures étranges qui semblaient vivre sans aucune croyance.

Il s'y était donc rendu, ayant traversé le territoire du Tonnerre, et ses pattes l'avaient mené dans le jardin d'un nid de Bipèdes abandonné, où une atmosphère sinistre était palpable. Il vit un grand massif de buissons , très haut, où des chats auraient pu aisément se cacher.

*J'ai eu de la chance de ne croiser personne près du camp du Tonnerre, mais je sens qu'il règne ici d'étranges ténèbres.. J'ignore ce qui m'attend, mais je sais que je dois aller voir..*

Le guerrier se fraya un chemin parmi les buissons, et son sang se glaça quand il vit ce qui se trouvait de l'autre côté.
Il y avait là l'apprentie de son rêve, couchée sur le sol, extrêmement mal en point, qui semblait avoir été torturée longtemps, baignant dans son sang. Il la reconnut: c'était Nuage d'Hiver, du Clan du Vent, comme lui. En face d'elle se tenait l'inconnue qu'il avait vue en songe; l'auteure du meurtre. L'apprentie était punie pour ce qu'elle avait vu.

Puis la tueuse s'éloigna. Mirage Obscur resta un moment figé, se demandant quoi faire, puis décida d'agir, d'aller libérer la victime. Il s'approcha d'elle, puis la souleva, et s'efforça de la porter jusqu'à être sorti du massif, et quand elle le regarda, surpris, il miaula:

-Tu peux marcher? Je suis Mirage Obscur, on est dans le même Clan. Il faut partir d'ici, avant que l'autre se rende compte de ton absence.

_________________




Dernière édition par Mirage Obscur le 2011-07-14, 18:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conte d'Hiver

avatar

Surnom : Hivernou
Âge : 17 Lunes
Rang : Guerrière |+| Administratrice cinglée
État de santé : Gravement blessée

Autres comptes : Douceur d'un Soir, Chant du Phénix & Poussère d'Orient
Prénom : Maya
Surnom du joueur : Daisy, Dayday,Hivernou, Doucy...
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
19/150  (19/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Sauvetage! [PV Nuage d'Hiver]   2011-07-13, 18:32

Fear..


Je ne me rappelai plus depuis combien de temps je vivais dans ce taudis. Je ne me rappelai plus comment j'étais arrivée là. Tout ce que je savais, c'était que j'avais mal partout. Mes muscles étaient tétanisés, j'avais des courbatures à chaque articulation, mes yeux se fermaient presque...

Cela faisait longtemps que je ne faisais plus de véritables nuits. Je ne dormai plus, assaillie par les cauchemars. Dans mes rêves, je voyais le cadavre de mes parents, Brise de Satin et Fleur de Pluie. Maintenant, je ne voulais plus tomber dans les bras de Morphée, pour ne plus revivre ces épouvantables cauchemars.

De plus, j'hurlai dans mes rêves, et par conséquent, également dans la réalité. J'avais réveillé à plusieurs reprises mes ravisseurs, qui en avaient profité pour me taper un peu plus. M'affaiblir, voilà ce qu'ils avaient en tête. Tout comme autrefois quand j'étais apprentie, je devais chasser, encore et toujours, pour eux d'abord. Mais un apprenti a le droit de manger, normalement. Personnelement, j'étais interdite de nourriture. Je n'avais survécu qu'en chassant en cachette, de nuit.

J'avais, cependant, un vague souvenir de mon arrivée. La chatte noire, la cheftaine, m'avait "accueillie" en ricannant de mon infortune. C'était son fils, Faucheur d'Âme, qui m'avait kidnappé. Après m'avoir soumis à un questionnaire rythmé par les griffures qu'elle m'infligeai, elle m'avait mis sous la surveillance d'une chatte siamoise nommée Douceur d'un Soir. Bref, vous l'aurez deviné, j'étais morte de terreur à mon arrivé et mon état ne s'était pas amélioré depuis.

Elle, elle ne m'avait jamais torturé. Elle était restée polie avec moi (du moins si lâcher des insultes contre moi est rester poli), mais j'avais compris qu'elle ne m'aiderai pas à m'enfuir. Elle était trop méfiante, trop soucieuse de sa propre vie. Et puis, je crois qu'elle m'enviai un peu.

J'ai fini par comprendre que cette bande de chats errants n'était qu'autre que le fameux "Clan de la Mort" qui avait, jadis, fait des ravages. On m'avait raconté, quand j'étais petite, des histoires de batailles héroïques contre ces chats sans foi ni loi. Mais à présent, ils ressortaient de l'ombre, gouvernés par la sadique Coeur de Sang...

Mais tout cela, c'était sans compter les étranges événements de la veille. En effet, pendant que la fameuse Douceur d'un Soir me surveillait, un chat gris rayé de noir était venu. Un rictus imprimé sur le visage, il avait adressé la parole à la chatte siamoise : "Tiens, Daisy. J'ai à te parler.". Cette dernière avait répliqué, menaçante : "Ah oui ? A propos de quoi ? Des gamins dont tu viens d'apprendre l'existence, après m'avoir abandonné aux mains des Bipèdes ?".

Je vous passerai des détails. Après cela, tout ce que j'ai pu comprendre, c'est que le matou voulait récupérer les enfants de la féline et cette dernière n'était pas d'accord. La dispute gonflant d'ampleur, le matou avait sauté sur la chatte et lui avait glissé à l'oreille "Soit tu acceptes, soit tu meures.". Rugissant de colère, la chatte siamoise s'était dégagée, avant de se défendre, vendant cher sa peau.

Une lueur rouge démente, je vous le promets, s'était glissée dans le regard de Douceur d'un Soir. Sous mes yeux horrifiés, je vis les deux adversaires se battre jusqu'à la mort. Et ce fut, pour ma plus grande surprise, la belle chatte chargée de me surveiller qui remporta le combat, et dû donc, le tuer, bien évidemment. Ne me jettant ne serait-ce qu'un regard, la folle était partie, prise d'un soudain accès de remords.

Et aujourd'hui, quand je lui demanda qui était le défunt père des étranges petits, Douceur d'un Soir avait, furieuse, lâché un torrent d'insultes à mon égard. Insistant, j'en avais eu pour mon compte : elle m'avait littéralement lacéré.

Plongeant son regard aigue-marine dans mes yeux verts, elle siffla : "J'espère que tu auras compris la leçon", avant de tourner brusquement les talons. Respirant avec peine, je goûta la susbtance à mes pieds : c'était mon propre sang.

Je sentis soudainement une odeur inconnue. Incapable de bouger, je reconnus au bout d'un certain temps l'odeur du Clan du Vent : que le Clan des Etoiles soit loué ! Quelqu'un venait à mon secours !

Je sentis que mon corps était soulevé, puis nous sortîmes du bosquet d'arbres. Enfin sauvée, je regarda, surprise, mon sauveur. Ayant un oeil tuméfié, je peinai à le reconnaître.

- Tu peux marcher? Je suis Mirage Obscur, on est dans le même Clan. Il faut partir d'ici, avant que l'autre se rende compte de ton absence.

Tentant de me mettre debout, je titubai. Mais j'en avais connu pire, dans ce séjour ici. J'avais réussi à chasser en étant morte de faim, alors marcher en perdant mon sang, c'était presque la routine...

Commençant à trottiner, je m'aperçus que je boitai à moitié : je n'étais pas prête à constater l'étendue de mes blessures. Tournant la tête vers mon héros, je répondis :

- Je crois que ça va aller... Merci beaucoup, je ne sais pas si j'aurai pu tenir plus longtemps ici. Combien de temps s'est-il écoulé depuis ma disparition ?




_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage Obscur
l'Venteux
l'Venteux
avatar

Surnom : Mirou! Ou autres, selon vous! :D
Âge : 24 lunes!
Rang : Guerrier
Apprenti/Mentor : Aucun..
État de santé : En pleine forme =]

Autres comptes : Ombre Perdue (solitaire)
Prénom : Romain
Surnom du joueur : Comme on veut
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
0/0  (0/0)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Sauvetage! [PV Nuage d'Hiver]   2011-07-14, 18:02

Nuage d'Hiver titubait, avait des difficultés à marcher, mais elle n'avait pas vraiment le choix; si ils restaient ici, la sanguinaire allait les retrouver, et Mirage Obscur ne pouvait pas porter la victime jusqu'à leur camp. Elle se tourna vers lui, courageuse, et lui dit:

- Je crois que ça va aller... Merci beaucoup, je ne sais pas si j'aurais pu tenir plus longtemps ici. Combien de temps s'est-il écoulé depuis ma disparition ?

-Il s'est passé deux lunes.. J'ai reçu un rêve des Etoiles, qui me disait de venir ici. J'ignorais complètement ce que j'allais trouver, et je ne m'attendais pas à ça. Maintenant je sais, et tu n'as pas à me remercier, n'importe qui ferait la même chose pour aider une amie. Enfin, on n'a pas beaucoup de temps, la tueuse va rappliquer. Allez, viens, on s'en va.


Le chat noir s'assura que Nuage d'Hiver était bien prête, puis ils prirent la direction du territoire du Clan du Tonnerre, le chasseur n'allant pas trop vite pour que la blessée puisse le suivre sans trop de difficultés; elle n'en avait aucune, malgré les épreuves qu'elle avait endurées ces dernières lunes.
*Elle mérite vraiment son baptême de guerrière. Comment ces chats, si tordus soient-ils, peuvent-ils aimer autant faire souffrir leurs congénères?*

Il espérait surtout que cette étrange folle qu'il avait aperçue ne s'aperçoive pas trop vite de l'absence de sa prisonnière, et n'osait pas penser à ce qui arriverait si elle revenait avec des renforts; il avait en effet senti l'odeur de nombreux chats dans cette sorte de camp morbide. Il devait donc s'agir du fameux "Clan de la Mort", le Clan de ces solitaires cruels et sans pitié dont il avait entendu parler et qui avait jadis terrorisé la forêt.
Ils se trouvaient maintenant dans le territoire du Tonnerre, et il redoubla de prudence. La menace des sanguinaires était une chose, mais ils pourraient aussi avoir de graves ennuis si une patrouille les surprenait au beau milieu de son territoire; elle ne laisserait sûrement pas le temps au guerrier le temps d'expliquer la raison de leur présence, et il aurait beaucoup de mal à les convaincre que les deux chats du Vent ne faisaient que passer. Il chassa donc cette idée désagréable de sa tête, et se contenta de faire attention.

Soudain, il perçut l'odeur de plusieurs guerriers, une patrouille complète, ce qu'il redoutait justement. Il fallait faire vite. Il chercha un endroit où se cacher, paniqué, puis, après avoir fait signe à l'apprentie de le suivre, ils passèrent à travers une sorte de haie formée de buissons plutôt épais..
*Il ne faut pas qu'ils nous voient maintenant.. Surtout pas Nuage d'Hiver!*

..pour se retrouver au bord du Chemin du Tonnerre, juste au moment où un monstre passait à toute vitesse en rugissant. Il recula et écarta son amie du ruban d'asphalte mortel, et se calma tant bien que mal.
Ils n'avaient pas le choix: malgré la puanteur de l'endroit et la sécurité loin d'être assurée qui l'obligeait à être à présent encore plus vigilant, il valait mieux longer cette zone dangereuse que se retrouver piégé comme un lapin poursuivi par deux chasseurs entre des guerriers aguerris du Clan du Tonnerre prêts à attaquer tout intrus sur leurs terres et des fous assoiffés de sang à la recherche d'une prisonnière enfuie. Il se tourna vers sa protégée, encore secouée par les évènements qui se succédaient, lui passa un coup de langue réconfortant sur l'oreille et miaula:

-Bon, on va devoir continuer en longeant le chemin du Tonnerre. C'est peut-être risqué, mais au moins, cette puanteur réduira les chances des chats de ce territoire et de ces malades du Clan de la Mort de nous suivre à la trace. C'est dangereux, comme solution, mais dis-toi qu'on sera bientôt en sécurité chez nous. Le camp du Vent a dû te manquer, pendant ta captivité, mais on va y arriver sans ennuis si on se dépêche un peu et qu'on fait attention. Et puis après tout, le Clan des Etoiles veille sur nous, n'est-ce pas? Allez, il nous reste encore du chemin.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conte d'Hiver

avatar

Surnom : Hivernou
Âge : 17 Lunes
Rang : Guerrière |+| Administratrice cinglée
État de santé : Gravement blessée

Autres comptes : Douceur d'un Soir, Chant du Phénix & Poussère d'Orient
Prénom : Maya
Surnom du joueur : Daisy, Dayday,Hivernou, Doucy...
Âge : 19

Feuille du félin
Expérience :
19/150  (19/150)
Relationships :
Projets du Félin :

MessageSujet: Re: Sauvetage! [PV Nuage d'Hiver]   2011-07-15, 13:33

Never sleep again...


Mirage Obscur me regarda, inquiet. Se doutait-il que je souffrai bien plus que je n'en laissai paraître ? En même temps, c'était évident : les flancs en sang, la patte arrière gauche inutilisable, l'oeil droit fermé et impossible à ouvrir, les oreilles couturées de griffures, la joue ouverte...

En parlant, j'avais à moitié craché du sang. Sentant plus que jamais le goût amer et poisseux du liquide précieux et indispensable à la vie, je le ravala; j'avais l'impression de me dévorer de l'intérieur. Me doutant que les voyageurs n'étaient pas revenus en voyant un peu partout des champignons, j'eus un pincement au coeur en pensant que aucune guérisseuse ne pourrait m'accueillir à mon retour pour panser mes plaies. J'allai devoir me soigner toute seule, ou sinon voir quelqu'un d'autre... Peut-être que Feuille de Souci ou Nuage d'Argent accepterai de me soigner ? A la dernière Assemblée, Jolie Plume avait proposé l'alliance du Tonnerre avec la Rivière et Coeur de Lynx s'était alliée avec le Clan de l'Ombre...

Le guerrier me répondit :

- Il s'est passé deux lunes.. J'ai reçu un rêve des Etoiles, qui me disait de venir ici. J'ignorais complètement ce que j'allais trouver, et je ne m'attendais pas à ça. Maintenant je sais, et tu n'as pas à me remercier, n'importe qui ferait la même chose pour aider une amie. Enfin, on n'a pas beaucoup de temps, la tueuse va rappliquer. Allez, viens, on s'en va.

J'avais survécu pendant deux lunes...je vacilla, éberluée et sous le choc. Sous-alimentée et hors d'état de service, à quoi j'allai bien servir au Clan ? Et que c'était-il passé en mon absence ? Prise d'un pressentiment, je réfléchis : n'avais-je pas entendu dire Coeur de Sang qu'il y avait eu de nombreux changements à l'intérieur des Clans et qu'il fallait en profiter ?

Et puis, c'était tout de même étrange; comment cela se faisait-il que Mirage Obscur ait reçu un songe du Clan des Etoiles ? Est-ce que cela voulait dire que mes parents étaient véritablement...non, non, il ne fallait pas penser à ça. Respirant avec force, je continuai de suivre mon sauveur, n'osant pas formuler mes craintes.

Il essayait de ne pas marcher trop vite, mais c'était inutile. J'étais prête à courir pour revenir au camp, pour revenir à la maison et fuir le cauchemar continu auquel j'avais été soumise. Cependant, mes yeux (enfin mon oeil encore ouvert) jettait des coups d'oeil partout, cherchant et voyant le danger partout. J'étais sur mes gardes, à présent. Le chasseur était devenu proie, et la Meute le poursuivait à travers gués et marées...

Nous étions à présent sur le territoire du Clan du Tonnerre. Je sentis l'appréhension du guerrier noir : il ne voulait pas se faire repérer. Quoi de plus normal : je ne pouvais pas me battre et si nous tombions sur une patrouille au grand complet, il ne tiendrait pas longtemps tête à nos assailants. Quant à leur expliquer la situation, ils ne nous croireraient pas.

Je vis Mirage Obscur s'arrêter brusquement, effrayé. La patrouille redoutée arrivait à grands pas, discutant joyeusement. Suivant en courant presque le matou, nous nous retrouvâmes collés au Chemin du Tonnerre. J'entendis un monstre passer, faisant trembler la terre. Regardant derrière moi, je vis que j'avais perdu du sang sur mon passage. Si les chats voulaient me suivre, ils pouvaient le faire à la trace. Horrifiée, j'allais formuler mes craintes quand le chat noir me fit :

-Bon, on va devoir continuer en longeant le chemin du Tonnerre. C'est peut-être risqué, mais au moins, cette puanteur réduira les chances des chats de ce territoire et de ces malades du Clan de la Mort de nous suivre à la trace. C'est dangereux, comme solution, mais dis-toi qu'on sera bientôt en sécurité chez nous. Le camp du Vent a dû te manquer, pendant ta captivité, mais on va y arriver sans ennuis si on se dépêche un peu et qu'on fait attention. Et puis après tout, le Clan des Etoiles veille sur nous, n'est-ce pas? Allez, il nous reste encore du chemin.

Je hochai la tête, incapable d'ajouter un mot. J'entendis, cette fois ce n'était pas un monstre, le tonnerre gronder. Un orage approchait, et il allait supprimer toute odeur. Rassurée, je me remis en route. Cette fois-ci, c'était mon camarade qui était derrière moi. Je trottai, me dépêchant de regagner le territoire du Clan du Vent.

Arrivant aux quatres chênes, je vis un éclair frapper le Chemin du Tonnerre que nous venions de quitter. Il était temps. Le pelage trempé et gonflé par l'eau, je continuai mon chemin, entendant derrière moi Mirage Obscur me suivre de sa démarche souple et rapide. Nous n'étiâmes pas des membres du Clan du Vent pour rien.

De nouveau sur les terres de mon Clan, je m'arrêtai, commençant à fatiguer. Je tournai la tête, suppliante. De peur de cracher de nouveau du sang, je fis comprendre à mon sauveur que je désirai me reposer un peu. N'attendant pas de réponse de sa part, je m'allongeai, respirant faiblement.

[PS : tu peux continuer le RP dans le camp ? on dit que tu m'oblige à continuer de marcher et on arrive là-bas (tu peux dire que la pluie s'arrête).]

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauvetage! [PV Nuage d'Hiver]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauvetage! [PV Nuage d'Hiver]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je t'aime Nuage d'Hiver (Pv Nuage d'Hiver)
» Pierre de Lune |Deuil des Esprits - Museau Balafré - Nuage d'Hiver|
» Lien de Nuage de Chocolat / Hiver boréal
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» Guerre des Clans » Forum RPG  :: Corbeille :: RPG :: RPs Neutres-
Sauter vers: